Peinture à l’essoreuse (à salade)

Quand je vous ai parlé ici de la participation de mes enfants à la grande lessive, un événement qu’ils attendent avec impatience chaque année et préparent avec application, j’ai évoqué l’oeuvre de mon tout petit de 2 ans réalisé chez sa nounou à l’aide d’une essoreuse à salade. Un procédé effectivement surprenant et aux résultats aussi inattendus qu’explosifs en couleurs. Pour répondre à vos questions, voici donc un rapide tuto pour faire de la peinture à l’essoreuse à salade. Et vous verrez que l’on obtient des résultats presque magiques avec une méthode toute simple !

Matériel pour la peinture à l’essoreuse

Plutôt basique, pour peindre avec une essoreuse il faudra donc:

  • une essoreuse (forcément !)
  • de la gouache, si possible de plusieurs couleurs pour plus d’effet
  • une feuille de papier
  • et une paire de ciseaux.

Comment peindre avec une essoreuse à salade ?

Maintenant quelques explications, vous verrez que c’est tout simple (et en principe non salissant !) :

  1. Découper un cercle de papier de la taille du fond de l’essoreuse et le placer dans le panier.
  2. Verser quelques gouttes de peinture, dans l’idéal de plusieurs couleurs, directement sur le papier (soit directement depuis la bouteille, par pression, soit avec un accessoire type pipette ou même avec une paille, mais qui demande un peu d’entrainement pour aspirer puis souffler la peinture).
  3. Fermer, tourner
  4. Et admirer le résultat !

Note : on peut bien sûr recommencer une ou plusieurs fois si nécessaire, en versant quelques gouttes de peinture supplémentaires.

Note : il peut éventuellement être nécessaire de diluer un peu la gouache pour qu’elle se disperse plus facilement… A ajuster si nécessaire au fur et à mesure.

Note : selon l’âge des artistes en herbes, ils pourront réaliser tout ou partie des étapes… Même les plus petits seront contents de tourner l’essoreuse (en étant un peu aidé car il faut souvent forcer légèrement) et de découvrir le résultat ensuite !

Note : ma nounou m’assure qu’il est très facile de nettoyer la gouache ensuite – à condition bien sûr de le faire au plus vite, dès la fin de l’activité.

Merci d’ailleurs à ma super nounou pour cette activité extra, pour la jolie œuvre d’art que j’ai récupérée à la maison et pour toutes ces explications que je vous livre ici !

5 commentaires sur “Peinture à l’essoreuse (à salade)

  1. Tu ne peux pas savoir les souvenirs que tu fais remonter là : quand j’étais petite, le seul endroit où on faisait ce genre de peinture, c’était OK Corral, un parc d’attraction, et c’était payant. J’adorais ça ! Mais je n’avais jamais eu l’idée de reproduire ça avec une essoreuse. Loélie va en être folle !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.