Eloge de l'ennui

Les bienfaits de l’ennui

Depuis la rentrée, et je pense que c’est la même chose dans toutes les familles, c’est un peu la course. Entre le rythme à reprendre, les devoirs le soir, les activités qui commencent, les derniers achats pour l’école et les copains à retrouver, on n’a plus une minute à soi. Et pourtant, j’ai entendu cette semaine déjà la fameuse phrase : « Maman, je m’ennuie… ». Comment ? S’ennuyer, vraiment ? Et quand bien même, est-ce si grave ? Ou existe-t-il des bienfaits à l’ennui ? Personnellement, j’en suis persuadée…

Les bienfaits de l’ennui

Oui, je crois que l’ennui peut-être bénéfique. En réalité, je pense qu’il est même indispensable.

Tout d’abord, l’ennui est le pendant des moments d’amusements. Et met par là même en évidence la qualité des temps occupés. Il aide l’enfant à réaliser la valeur des activités qu’il fait, et suscite ainsi une certaine gratitude et une envie exacerbée. Deux sentiments positifs pour augmenter sa motivation et son plaisir.

Ensuite, s’ennuyer implique de se retrouver face à soi même, d’accepter la solitude… et de devoir décider de que l’on fait de ce temps. C’est donc le moment de développer créativité et imagination, autonomie et débrouillardise. C’est souvent le moment où l’enfant va prendre le temps de se réfugier dans des mondes imaginaires, importants dans sa construction, ou de trouver de nouveaux jeux auxquels il pourra jouer tout seul. Il rêve, il invente, il se débrouille. Parfois laborieusement au début, mais souvent au final avec plaisir et fierté.

Enfin, l’ennui peut être simplement l’occasion d’une pause dans une journée bien remplie. Un temps pour regarder le plafond de sa chambre et laisser son esprit divaguer sans contraintes, un répit pour se mettre à l’écoute de soi et de ses sentiments avec une musique relaxante, la liberté de tenir son crayon sans le guider et de simplement observer où ses traits le portent…

Nous essayons toujours, avec la meilleure volonté du monde, de faire au mieux, de leur donner en tant que parents le meilleur et le maximum, par des activités, des sollicitations permanentes ou même des échappatoires comme des écrans qui mobilisent leur attention. Mais n’oublions pas non plus de les laisser vivre tout simplement. Donnons leur du temps. Offrons leur ce luxe de l’ennui. Autorisons-leur ces moments de rien. Aidons-les même à aimer ces pauses. L’ennui fait lui aussi partie de leur épanouissement… N’en ayons pas peur !

Bienfaits de l'ennui
Les bienfaits de l’ennui

5 commentaires sur “Les bienfaits de l’ennui

  1. Coucou !
    Je suis contente car, de plus en plus, Loélie se débrouille pour faire face à l’ennui par ses propres moyens, alors qu’auparavant j’étais systématiquement sollicitée pour jouer.
    Je suis comme toi, je pense que c’est excellent pour elle d’avoir ces plages vides à remplir par l’imagination et le désir du moment.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.