diversification alimentaire

A quel âge commencer la diversification alimentaire ?

La diversification alimentaire est une étape importante et marquante dans la vie de bébé. D’abord parce qu’elle marque le passage à un âge nouveau, celui où le seul allaitement ou biberon ne suffit plus. Même pour nous, en tant que parents, il s’agit d’un grand changement. Ensuite, parce que c’est alors l’âge de premières découvertes, avec de nouveaux gestes, goûts et textures. Enfin, parce que c’est le premier pas du tout jeune enfant qui pose les bases d’un rapport sain et équilibré pour son alimentation à venir. Alors si la diversification alimentaire se fait très naturellement, pas à pas, avec beaucoup de bon sens, il est toujours utile de suivre les conseils et préconisations de spécialistes, de pédiatres ou de nutritionnistes.

L’âge de la diversification alimentaire

On conseille généralement de nourrir bébé exclusivement au lait, maternel ou infantile, jusqu’à ses quatre, voire six mois. Ensuite à partir de quatre mois, on peut donc commencer à envisager la diversification alimentaire en douceur, petit à petit. Il s’agit de proposer à bébé de nouvelles saveurs et textures dans un ordre recommandé, et progressivement afin de lui laisser le temps de s’habituer à chaque découverte, de se l’approprier, et de développer une meilleur tolérance à chacun de ces aliments.

Les étapes d’introduction des nouveaux aliments

  1. Les légumes puis les fruits pour commencer. Ou la fameuse purée de carottes qui rend les joues de bébé toutes collantes, oranges… mais craquantes! On introduit un légumes à la fois, cuit à la vapeur et mixé en purée bien lisse, sans aucun ajout (surtout, pas besoin de saler ou de sucrer!). On pense en premier aux carottes donc, aux haricots verts, courgettes, épinards ou blancs de poireaux pour les légumes, puis, environ deux semaines après, aux poires, bananes ou pommes pour les fruits. On peut alors proposer une purée de légumes le midi et une compote pour le goûter. Avec toujours le lait infantile, qui reste encore la base de l’alimentation de bébé.
  2. Les légumes secs et féculents viennent ensuite. Avec les lentilles, pois chiches, haricots secs, toujours en purée lisse, puis les féculents – pain et produits céréaliers (petites pâtes, semoule, riz) – à partir de six mois.
  3. Puis les protéines pour le fer: tous types de viandes, de poissons, ainsi que les œufs à consommer durs et mixés dès 6 mois, en augmentant les quantités petit à petit, d’enviro 10 grammes de protéines pour commencer (deux cuillères à café) à 20 grammes à 8 mois et 30 grammes à 12 mois.
  4. Et les produits laitiers! Dès les premiers temps de la diversification, on peut accompagner les purées d’un peu de yaourt, fromage blanc ou gruyère rapé, en évitant les produits crus, demi-écrémés, écrémés, sucrés, ou encore 0% de matière grasse qui ne sont pas adaptés pour bébé. Et en conservant toujours les apports minimus en lait infantile chaque jour.

Et maintenant que bébé a découvert de nouveaux goûts, on va pouvoir lui faire découvrir, dès 6 ou 8 mois, de nouvelles textures :

  • avec des purées non plus mixées mais simplement hâchées voire, petit à petit, écrasées ;
  • avec ensuite l’introduction de petits morceaux, mous puis durs, à mâcher puis croquer.

C’est aussi le moment de guider bébé vers plus d’autonomie. Il va ainsi se familiariser avec ses couverts, son assiette, son gobelet… et s’approprier de plus en plus le temps du repas… pour manger presque comme un grand à partir d’un an!

2 commentaires sur “A quel âge commencer la diversification alimentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.