auto discipline

7 conseils pour développer l’autodiscipline chez l’enfant

L’autodiscipline est une compétence importante et essentielle pour devenir un adulte à part entière. La clé est d’apprendre à résister à la tentation d’une récompense immédiate, en faveur d’une récompense plus importante à plus long terme. Aider votre enfant à développer son autodiscipline sera non seulement bénéfique pour lui, mais vous facilitera aussi la vie en tant que parent. Voici sept conseils à appliquer.

1. Donnez le bon exemple.

Comme pour tout bon comportement, la meilleure façon d’enseigner l’autodiscipline est de donner l’exemple. Si vos enfants vous voient négliger vos tâches pour regarder la télévision, ils adopteront des habitudes similaires. Ainsi, prévoyez du temps pour passer des moments en famille, et quand vient le temps de vous mettre à votre activité professionnelle, montrez-lui que vous êtes fiable et responsable. Les enfants apprennent beaucoup des parents. Et au moment de la réservation de places pour vos enfants à la meilleure crèche inter entreprise, veillez à ce que les personnes qui vont les garder donnent également le bon exemple.

2. Expliquez les conséquences de ses actes.

Parfois, faire face aux conséquences de nos actes est le meilleur moyen d’apprendre une précieuse leçon. Expliquez à vos enfants les conséquences qu’ils subiront s’ils font de mauvais choix. Il peut s’agir d’une chose que vous imposez, comme une période sans écran s’ils ne rangent pas leur chambre. Ou encore, de conséquences naturelles, comme avoir froid s’ils oublient d’emporter une veste à l’école. Il est important que les enfants soient capables d’identifier et d’éviter les conséquences de leurs actes par eux-mêmes.

3. Récompensez la maîtrise de soi.

Il vaut mieux récompenser le bon comportement d’un enfant, plutôt que de le punir systématiquement pour de petits incidents. Si vous remarquez que votre enfant fait preuve d’une bonne autodiscipline ou fait d’excellents choix, faites-le lui savoir. De simples commentaires, comme « tu as bien fait de mettre ta vaisselle dans l’évier sans qu’on te le demande », contribuent à renforcer ses bonnes habitudes. Vous pouvez également mettre en place un système de récompense pour les motiver, comme un tableau de récompense.

4. Expliquez pourquoi les règles sont importantes.

C’est très bien d’introduire des règles concernant l’heure du coucher, le temps passé devant l’écran, la nourriture et les devoirs. Mais si vous n’en expliquez pas la raison, elles ressembleront à un ensemble de règles arbitraires contre lesquelles votre enfant pourrait vouloir se rebeller. Par exemple, au lieu de dire, « fais tes devoirs parce que je l’ai dit », dites plutôt, « si tu fais tes devoirs maintenant, tu auras beaucoup de temps libre après pour jouer ». De petits rappels sur l’importance des règles, sont nécessaires pour les aider à bien grandir. Avec le temps, ils apprendront à fixer leurs propres règles et à développer des compétences en matière de discipline.

5. Supprimez les tentations.

Lorsque vos enfants commencent à pratiquer l’autodiscipline, il est utile de supprimer les tentations, autant que possible. Les adultes peuvent perdre toute leur volonté en matière de régime à la vue d’un beignet. Sachez que c’est encore plus difficile pour les enfants. Ainsi, rangez les jouets et évitez de laisser la télévision allumée, pendant qu’ils font leurs devoirs. Vous pouvez expliquer ce que vous faites, et aider vos enfants à identifier et à supprimer les tentations, par eux-mêmes.

6. Faites preuve d’empathie.

Donnez à vos enfants beaucoup d’espace pour ressentir leurs émotions. S’ils pleurent, laissez-les identifier et réguler leurs propres émotions. Ne leur dites pas « arrête de pleurer ». Demandez-lui plutôt de parler de ses sentiments et trouvez ensemble des moyens de faire face à ce qu’il vit. Cela s’appelle le « coaching émotionnel ». Il a été démontré que cette pratique aide les enfants à développer des compétences de pensée rationnelle, qui sont très utiles pour l’autodiscipline.

7. Faites un pas après l’autre.

Les enfants ne vont pas apprendre l’autodiscipline du jour au lendemain. Reconnaissez que l’apprentissage est difficile, et que certains enfants peuvent avoir plus de mal que d’autres à l’acquérir. Il s’agit d’un processus qui se développe sur plusieurs années. Il faut ainsi persévérer, donner l’exemple d’un bon comportement et le féliciter continuellement. Allez-y étape par étape et n’attendez pas trop des enfants, notamment si vous êtes de jeunes parents avec un enfant en bas âge.

Aidez vos enfants dès maintenant, en leur enseignant les compétences et les comportements qui leur seront utiles à l’avenir. L’autodiscipline les aidera à l’école, au travail et au-delà. Avec le temps, cette compétence deviendra naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.