aeroport retard avion

Voyager en toute sérénité

Vous le savez, je rentre d’une petite escapade à New-York en amoureux. Quelques jours de découverte et d’émerveillement qui nous ont fait le plus grand bien. Et j’en profite pour partager avec vous une astuce que j’ai découverte avant de partir, et qui permet de voyager sereinement en avion. Il s’agit en effet d’une solution juridique offrant assistance et démarches administratives en cas de retard ou d’annulation de vols: le site Flightright.

Conseils pour préparer son voyage

Bien sûr, l’idéal est que le voyage se déroule sans encombres et dans les temps. Pour cela, quelques précautions sont importantes avant le départ:

  • Vérifier sur ses billets d’avion ou sur sa convocation l’heure conseillée pour se présenter à l’aéroport. Mieux vaut prévoir une marge – je conseillerais deux heures en cas de vol international – plutôt que de vivre le stress de manquer son vol de quelques minutes.
  • Faire son check-in en ligne avant le départ pour gagner du temps sur place et éviter les files d’attente, surtout si on n’a pas de bagage en soute. Il suffit de quelques minutes pour effectuer son enregistrement depuis son ordinateur.
  • Respecter les règles demandées concernant le contenu des bagages cabine: dimensions du bagage (attention aux suppléments s’il ne correspond pas et doit finalement être envoyé en soute!), produits liquides dans des flacons de moins de 100 ml isolés dans un sac transparent à part, appareils électroniques à sortir de son sac… On gagne un temps parfois précieux lors des contrôles.
  • Vérifier ses documents de voyage (billet d’avion, passeport, visa ou en l’occurrence Etsa pour les Etats-Unis…) et leur validité pour éviter les déconvenues lors des contrôles ou à la douane.
  • Avant de partir pour l’aéroport, vérifier sur le site de la compagnie s’il n’y a pas eu de changements dans les horaires de vol. Nous avons ainsi été prévenus quelques jours seulement avant de partir que notre vol était avancé de quelques heures… Mieux vaut ne pas passer à côté d’une telle information!
  • Se renseigner au préalable sur le transport pour rejoindre l’aéroport, ainsi que le parking le cas échéant (les parkings les moins chers étant souvent situés un peu loin, il faut donc bien anticiper le temps de transport en navette après s’être garé).

En cas de problème

Mais il arrive que certains évènements (climatiques, matériels, etc) compliquent le trajet, provoquant retard ou annulation… Honnêtement, à qui n’est-ce jamais arrivé ? Et ne vous est-il pas arrivé non plus de baisser les bras pour demander un remboursement, par peur de paperasse à remplir ou de perte de temps inutile?

Pourtant, en tant qu’usager, nous avons des droits, propres à chaque pays et donc à chaque compagnie. Et il ne faut pas éviter à les faire valoir, même si on hésite à se lancer dans des procédures contraignantes et hasardeuses. C’est là que le site Flightright intervient. En renseignant en ligne son numéro de vol retardé, annulé, surbooké ou manqué pour cause de correspondance non assurée, le système nous indique directement si l’on peut prétendre à une indemnisation, jusqu’à 5 ans après le vol en question. Les experts internationaux se chargent ensuite de demander directement l’indemnisation à laquelle nous avons droit, jusqu’à une action en justice si nécessaire. Et sans aucun frais: le site se rémunère uniquement en cas de réussite de la procédure, par une commission de 27%. 

Bref, on m’a conseillé cette solution en cas de problème avant de partir. Rien à perdre, tout à gagner, je trouve le concept top! Heureusement, je n’ai pas eu à y recourir pour cette fois, mais je conserve précieusement l’idée en cas de problème sur un prochain trajet en avion… 

Et vous, connaissiez-vous cette solution? Avez-vous déjà eu recours à ces services?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.