Un soir, une histoire : Jacques Prévert Balades

On dit qu’une poésie apprise ou lue pendant son enfance laisse pour la vie des traces dans nos mémoires, des vers, une histoire, des rimes, une chanson, un rythme, un rêve.

Aussi, pour partager des moments tendres et poétiques, pour sensibiliser mes enfants, petits, pour qu’ils voient plus tard l’apprentissage de poésies comme un plaisir et non comme une corvée car ils y auront été initié tôt et dans des moments calmes et heureux, et surtout devant l’engouement suscité chez eux par le poème En sortant de l’école, j’ai choisi à la médiathèque ce très beau recueil de poésie de Jacques Prévert.

J’avoue n’avoir qu’un souvenir lointain mais nostalgique de ces textes. Ma dernière lecture remontait certainement… à l’école justement. J’en avais certainement appris une ou deux poésies dès les premières classes de primaire, et en ai immédiatement retrouvé la musique en ouvrant ce livre. Et, oh surprise, les enfants ont immédiatement été séduits aussi ! Les textes sont à la fois simples et imagés, ils parlent d’ours, de couleurs, de dromadaires, d’école, d’enfants… Bref des textes qui leur parlent, qui parlent à leur cœur et à leur imaginaire.

Comme cette Chanson pour chanter à tue-tête et à croche-pied, où les brins d’herbes sont immenses et les forêts minuscules, ou la Chanson pour les enfants l’hiver où un bonhomme de neige fuit devant le froid pour se réfugier dans une petite maison, sur un poêle, et fondre en ne laissant que sa pipe et son chapeau… De quoi alimenter des discussions sur de vastes sujets, de quoi apprendre à rêver ensemble et à voir que l’imagination n’a pas de limites, de quoi jouer avec les mots.

Les dessins de cette édition, colorés et figuratifs, sont adaptés pour les plus jeunes, car ils suivent chaque histoire. Tout y est ou presque, au point qu’on peut même s’amuser à rechercher chaque strophe dans les illustrations.

Extrait :

La Bonne Aventure
– Et quand je serai grande, dit la petite fille.
– Tu resteras petite, dit le chat.
– Alors je serai naine, dit la petite fille inquiète.
– Non, dit le chat, tu seras reine, reine de tes rêves et tu deviendras une femme en restant une enfant.
– Je serai belle, dit la petite fille.
– Oui, dit le chat.
– Vous dites ça pour me faire plaisir, dit la petite fille.
– Non, dit le chat, mais cela te sera utile.
– Merci chat, je reviendrai l’année prochaine, dit la petite fille.
– L’année prochaine ! Tu vois, c’est tout simple, toi aussi tu prédis l’avenir, dit le chat.

Pour aller plus loin :

  • 142 pages
  • 16€
  • Images de Jacqueline Duhême
  • Editions Gallimard Jeuness
  • Ici sur le site Fnac Eveil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *