Qwirkle

Qwirkle – le jeu qui rend addict !

A peine quelques parties et mes garçons sont déjà totalement addicts à Qwirkle, ce jeu qui se présente comme imprononçable (pas tant que ça finalement !) mais inoubliable (là, je confirme !).

Le principe est ultra simple : réaliser des séries de tuiles soit de même couleur, soit de même forme. Une approche ludique et pédagogique, qui demande concentration, visualisation, anticipation… bref, de la tactique !

Avec une règle du jeu facile pour que tout le monde puisse jouer en famille, avec les mêmes chances ou presque de gagner.

 

Qwirkle, un jeu transgénérationnel

Qwirkle est un vrai jeu transgénérationnel où toute la famille peut jouer ensemble avec les plus jeunes en s’amusant. La preuve, pour la première partie que nous avons jouée, Grand Tam (6 ans) et Petit Tam (4 ans) ont joué avec Papa, Maman, leur grand-mère… et tout le monde s’est tout de suite pris au jeu ! D’abord dans l’insouciance des premières lignes posées (« trop fass' » a déclaré Grand Tam…) puis dans la concentration d’une partie qui se corse au fur et à mesure !

Oui, facile effectivement d’aligner ses tuiles selon leurs couleurs ou leurs formes, tout le monde peut le faire ! Mais c’est bien au fil du jeu et des lignes déjà constituées que la complexité apparait, avec un seul objectif : marquer le plus de points possibles ! Attention, les doublons sont interdits, compléter telle ligne ou telle autre ne donnera pas le même nombre de points, certaines tuiles méritent d’être conservées pour un meilleur score plus tard, terminer une séquence fait gagner un bonus…

Pour la petite histoire, c’est Grand Tam qui a gagné la première partie et qui en redemande tous les jours depuis !

Pour en savoir plus :

Qwirkle - impronoçable mais inoubliable !
Qwirkle – impronoçable mais inoubliable !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.