Pourquoi ils sont contents de retrouver l'école

Pourquoi ils sont contents de retrouver l’école

La semaine dernière, les enfants étaient tous excités et enthousiastes à l’idée de retourner à l’école. Autant ils ne voulaient pas en entendre parler la semaine précédente, autant ils se sont montrés pressés le jour J. Ils se sont préparés avec entrain, ont participé à notre séance photo habituelle de rentrée avec plaisir et humour, et sont partis à l’école en courant !

Bien sûr, tout le monde a pensé, moi la première, qu’ils avaient surtout envie de revoir tous leurs amis. Et bien sûr, c’était là leur principale motivation. Mais avec le recul d’une première semaine d’école et des debriefs animés des premiers soirs, je réalise que ce n’est pas la seule raison de leur empressement à repartir en classe.

J’ai donc essayé de décrypter et de recenser les différentes explications à cette ardeur de petits écoliers :

  • La nouveauté et la curiosité : découvrir sa nouvelle salle de classe, ses nouveaux manuels, savoir si de nouveaux élèves arriveront cette année, connaître enfin leur nouvelle maitresse et leur nouveau maître…
  • L’envie de vivre de nouvelles expériences. Il s’agit là de toutes les activités périscolaires auxquelles ils pensent dès ce début d’année : la journée sportive interclasse de la première semaine, le cross inter-école à l’automne, les spectacles prévus pour la fin de l’année, les activités des TAP, et bien sûr, pour la première fois, une classe découverte de 3 jours pour les deux grands à Vulcania. Ils étaient impatients d’en savoir plus sur le programme qui les attend pour cette année, dans une école où les évènements sont nombreux, réguliers,et à eux seuls donnent envie d’y être écolier !
  • Le confort de retrouver des habitudes. Cette année, ce ne sont plus les petits nouveaux qui viennent d’arriver et ne connaissent personne. Ils font vraiment partie de l’école maintenant et connaissent chaque classe, chaque partie de la cour, toutes les maitresses, et bien sûr les autres enfants.
  • Le sentiment d’être prêts. Deux mois de repos complets, des souvenirs plein la tête à partager, un peu d’ennui aussi depuis notre retour, et rassurés par une rapide préparation la dernière semaine pour les mettre en confiance (un peu d’écriture pour Grand Tame et de lecture pour Petit Tame).
  • La fin des appréhensions. Car on a toujours peur de ce qui nous attend, par exemple la réputation d’une maitresse sévère, et une fois qu’on y est on réalise que finalement, ce n’est pas si difficile, et que, si la maitresse est exigeante, elle surtout gentille et attentive au travail de ses élèves !
  • L’envie d’apprendre, et oui ! Je m’aperçois qu’ils sont aussi curieux de leur programme pour l’année et de leurs nouveaux manuels, tout beaux tout neufs !

Une belle année commence donc à s’écrire depuis une semaine. Combien de temps va durer cet entrain ? Les premiers devoirs, les menaces de « croix » de comportement, et la fatigue d’une première semaine bien remplie, commencent déjà à l’émousser un peu… Mais en attendant, on en profite avec optimisme et plein de bonnes résolutions !

 

18 commentaires sur “Pourquoi ils sont contents de retrouver l’école

  1. Quel enthousiasme dis donc ! C’est chouette et tu as bien fait d’en énumérer les raisons car j’aurais pensé comme toi que seule la perspective de revoir les copains pouvaient en être la cause. Comme quoi… Bonne rentrée à tes loulous !

  2. Tout pareil ici… Si l’enthousiasme était teinté d’un peu d’angoisse pour mon MS, elle va en diminuant et est toujours aussi heureux d’y aller ! Ma CE1 y retournait plus que ravie et effectivement, l’enthousiasme est déjà entrain de retomber…

    Belle année scolaire à tes loulous…

    Virginie

    1. Pour l’instant ça dure, donc super ! Et moi aussi j’aimais beaucoup la période de la rentrée à leur âge. Comme une nouvelle aventure qui commence chaque année !

  3. Hello!
    Ici aussi, l’excitation a pris le dessus sur le stress d’avant rentrée. Mais maintenant il faut recaler le rythme et ce n’est pas facile. J’ai moi-même fait ma rentrée au travail et à la fac. Et je suis plus tendue qu’habituellement… Mais bon, mes appréhensions vont disparaitre et aide les enfants à mieux maitriser les leurs.
    #méthodecoué
    Bises!

    1. Ta rentrée était intense cette année ! Et tu as raison, on arrive, ou on va arriver, au deuxième effet kiss kool où il faut se recaler… Pour l’instant ça va encore, même pour les devoirs, à moins que ce ne soit la méthode Coué ! Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *