Attention voiture

Pourquoi il ne faut jamais rentrer seule de vacances…

Lorsque, le jour du retour de vacances, Dad Chéri m’a annoncé qu’il venait de recevoir une mission dans le Nord et que j’allais devoir rentrer seule à la maison avec les enfants, j’avoue avoir eu un instant de panique…

Deux heures plus tard, les valises bouclées, le déjeuner terminé, la voiture chargée et les enfants attachés sur leurs sièges auto, je prenais la route avec tout de même quelques appréhensions.

 

Comment tenir 5 heures au volant sans relai, moi qui somnole au bout d’une demi heure ?
Comment gérer la conduite et les disputes à l’arrière ?
Que faire en cas de panne, ce qui a bien failli arriver puisque j’ai roulé une heure sur la réserve avant de me rappeler enfin que j’étais partie sans carburant avec un plein à faire de toute urgence ?
De façon très prosaïque, comment gérer les pauses pipi avec 3 bonhommes derrière la porte des toilettes de la station service ?
Heureusement, les enfants briefés et surbriefés ont été très sages, la panne d’essence évitée, les coups de fatigue aussi, et le trajet s’est déroulé sans encombres.

Mais ensuite…
Comment remettre la maison en marche ? (oui, je n’avais jamais touché à un tableau électrique auparavant, mais Dad Chéri m’avait bien expliqué que je n’aurais qu’à appuyer très fort sur le gros bouton rouge)
Comment décharger seule les 150 valises et sacs de 3 semaines de vacances à 5 ?
Comment faire diner les enfants avec un réfrigérateur coupé et des placards presque vides ? (Merci McDo!)
Heureusement, je m’en suis tirée avec fierté et nous avons même passé une excellente soirée…

Pourtant, le réel problème n’était pas là. Car la raison pour laquelle il ne faut jamais rentrer seule de vacances était en fait ailleurs, loin de ces détails techniques, sournoise et imprévue, noire, velue, et à huit pattes. Une araignéééééééeeeeeee !
Là, j’ai senti la vraie panique, celle que l’on ne peut ni endiguer ni combattre, car autant je peux tenter de trouver des solutions à de nombreux problèmes, autant celui-ci restera pour moi toujours insoluble !!! Impossible de l’affronter, ni même de la regarder… Impossible non plus de faire comme si elle n’était pas là et de prendre le risque qu’elle se glisse dans la chambre pendant la nuit…

Et là, je dois avouer que j’ai étais très fière de Grand Tam, qui, du haut de ses 6 ans et sans même que je le lui demande, a enfilé une botte sur la main droite, a écrasé l’ennemi d’un coup de maitre (oh, mon preux chevalier !), avant de s’armer d’une pelle et d’une balayette pour nettoyer le terrain des hostilités. Oui, j’avoue toute ma fierté pour mon grand garçon qui était ce soir là l’homme de la maison… et aussi ma honte quand j’ai découvert, au fond de la pelle, un tout petit faucheux finalement bien inoffensif !

9 commentaires sur “Pourquoi il ne faut jamais rentrer seule de vacances…

  1. Ah le retour de vacances !!! moi pareil, seule j’appréhenderais.
    Mais comme quoi parfois on se fait tout un monde de certaines choses et au final, tout se passe bien, ils sont extras nos loulous 😉

  2. Tu t’en es sortie comme une chef ! Avec les 3 enfants, bravo! Moi aussi jme fais des frayeurs parfois quand je suis seule avec ma fille. Mais finalement on s’en sort aussi bien que nos maris 😉
    Un grand bravo à ton grand garçon courageux ! 🙂

  3. oh mais quel périple ! Et tu as trouvé le temps de répondre à mon mail ! Bon prochaine mission pour Dad Chéri… Interdiction de laisser son amoureuse tout gérer et affronter une mygale !!’
    J’ai bien ri (désolée)… J’espère que tu as pu un peu te reposer depuis.
    De gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *