Positivons… Les avantages d’un mari absent

Mon cher et tendre est parti pour la semaine… Me voici donc seule à la maison avec les enfants, seule le soir le matin devant ma tasse de café à préparer ma journée, seule le soir pour diner, sur le canapé pour un bon film, au lit pour <dormir!>. Pas de d’apéro impromptu à deux en amoureux le soir, pas de discussions qui n’en finissent plus sur n’importe quel sujet, pas de mots doux ou de baisers en éteignant la lumière, pas de fleurs avec mon petit déjeuner au lit le matin – bon, j’idéalise apparemment un peu sa présence car bien sûr, rien ne ne passe comme ça au quotidien ! Cela dit, il est souvent en déplacement, et toute une semaine, c’est long quand on reste seule à la maison avec les enfants. Mais positivons :

– Je vais à mon rythme avec les enfants. Pas besoin de faire attention au bruit si « Papa travaille dans le bureau » et je peux même donner le biberon au lit à Mini-Tam le matin sans gêner personne !

– Pas de diner à préparer : une tranche de pain et un morceau de fromage suffisent !

– Pas de négociations pour éviter un film de guerre le soir, et pas de honte à regarder une série allongée sous la couette 🙂

– Une personne de moins contre qui râler. Oui, je suis une râleuse compulsive, je m’énerve contre les bagarres et cris d’enfants, contre les colères et chouineries, contre les jouets abandonnés dans le couloir… et contre le linge qui traine de son côté du lit (enfin, une chaussette oubliée), contre le magasine de la bibliothèque perdu (enfin, glissé sous le salon), contre la sauce ou le gruyère ajoutés à mon repas du soir (enfin, dans son assiette seulement), contre un oui, contre un non…

– Un grand lit pour moi toute seule ! J’adore ! Ou alors un grand lit à 3 avec Grand-Tam et Mini-Tam ! J’adore aussi !

– Une envie de l’appeler 10 fois par jour comme au tout début et de lui dire plein de choses douces au téléphone le soir. Je n’apprécie jamais autant sa présence que lors de son absence (la preuve!), car si j’oublie d’y penser quand il est là, et il me tarde déjà son retour… Un peu comme un retour à l’essentiel, un rappel à  ce qui importe vraiment. Promis, je ferai plus attention à lui dès son retour, il me manque trop !

– Les retrouvailles, d’ailleurs, après une semaine, donnent un petit air de fête pour tous à la maison !

– Et enfin, last but not least, dernier avantage : me voici avec plus de temps avec vous pour bloguer, commenter, twitter, fabebooker !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.