Plaisir de cuisiner

Plaisir de cuisiner

Quand on a le temps et l’envie de cuisiner à la maison, c’est un vrai plus pour la santé, l’équilibre alimentaire et le développement des notions de goûts, je crois que tout le monde en convient. Pas question pour autant que cela devienne un pensum contraignant: la cuisine est avant tout affaire de plaisir, d’envies, de partage… Voici quelques petites pistes maison pour que la cuisine demeure un plaisir… à partager!

Article sponsorisé.

Les placards

Avant de cuisiner, il faut bien sûr… avoir les matières premières! Deux solutions donc: l’élaboration d’un planning de menus hebdomadaires qui permette de faire ses courses en toute connaissance de cause, ou avoir toujours en tête et en réserve des ingrédients de base pour improviser de nombreuses recettes sans manquer de rien.

J’ai ainsi toujours dans mes placards:

  • Des pâtes et du riz, à décliner de nombreuses façons différentes
  • Des légumes frais, notamment des courgettes, carottes, pommes de terre et tomates, selon les saisons, que l’on peut cuisiner de tellement de manières succulentes
  • Quelques conserves de légumes qui pourront ensuite être accomodées facilement
  • De l’aïl et des oignons
  • Une ou deux sauces tomates différentes
  • Une brique de lait de coco
  • Des oeufs
  • De la farine – et de la levure
  • Du lait
  • Et bien sûr toutes les huiles et condiments utiles pour relever ses préparations, sel, poivre, épices, herbes…

Et, entre autres indispensables, dans mon réfrigérateur:

  • Une plaquette de beurre
  • Un pot de crème fraiche ou du fromage blanc
  • Un sachet de gruyère râpé
  • Un paquet de lardons

L’équipement

Indispensable bien sûr: un bon équipement. De l’électroménager aux casseroles et autres ustensiles, l’équipement de cuisine joue un rôle primordial pour le plaisir de cuisiner. C’est d’ailleurs souvent, je trouve, une belle idée de cadeau: des ustensiles utiles et solides, ou même du matériel de professionnel accessible pour les particuliers, comme sur le site de Matériel Horeca par exemple: machine à pâtes, mandoline du chef, hâchoir à viande, gaufrier ou encore trancheuse ou friteuse de pro deviennent vite en cuisine des jouets indispensables avec lesquels on s’amusera à pousser encore plus loin ses talents ou son inspiration… Je me prends souvent à rêver devant plusieurs de ces appareils, pour une cuisine à la fois simplifiée et plus aboutie…

Un éventail de recettes classiques

On a toutes nos recettes fétiches, qui évoluent parfois au fil du temps, qui passent de mode puis reviennent au menu… Avoir ainsi un stock de recettes faciles et maitrisées est un vrai plus quand on désire cuisiner au quotidien. Cela évite de se perdre dans des réflexions sans fin concernant l’élaboration de repas équilibrés, la recherche aléatoire de recettes sur Internet… Et sert de base pour les révisiter au fil des saisons, selon le contenu de notre panier de provision ou nos envies du moment!

Le partage

Enfin, le plus important pour que la cuisine soit un plaisir de chaque jour (ou presque!!): le partage bien sûr. Partage d’un temps de préparation ensemble, partage d’un bon dîner, même simple, partage de recettes entre ami(e)s… C’est de générosité qu’il s’agit là, générosité de l’assiette ou de l’accueil, de la convivialité, bref, l’essence même du plaisir de cuisiner selon moi…

cuisiner avec les enfants

3 commentaires sur “Plaisir de cuisiner

  1. tout à fait !
    je rajouterai le congélateur pour les légumes fruits hors saison la viande achetée en promo les ressources de toutes natures les plats mijotés faits en plus grand et partagés en part pour les jours où
    etc etc etc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.