Mot d'enfant Ligne discontinue ou points à relier

« Tu peux doubler Maman, il y a des points à relier ! »

J’adore les mots d’enfants, ces phrases spontanées et oh combien poétique.

Depuis toujours, je les note, dans un coin de ma mémoire, sur un post-it ou un carnet.

J’ai maintenant envie de partager ici ces instantanés de vie sous la forme de petites phrases innocentes, amusantes, pertinentes.

 

« Tu peux doubler Maman, il y a des points à relier par terre ! »

C’est une phrase de Mini Tam qui, du haut de ses 4 ans, veut me montrer qu’il maitrise parfaitement le code de la route… et qu’il aimerait aller plus vite !

J’ai adoré cette façon de transposer à un monde d’adulte (la conduite) les références enfantines des cahiers de jeux et d’activités avec lesquels il s’est amusé cet été. J’admire cette façon  qu’ont les enfants de pouvoir s’exprimer de façon compréhensible alors même qu’ils ne maitrisent pas le vocabulaire précis et adéquat. Sans inhibition, ils ont cette capacité à trouver le mot le plus proche de ce qu’ils souhaitent décrire, et à réussir se faire comprendre.

N’est-ce pas vrai que ces morceaux de lignes par terre ressemblent à des points que l’on pourrait relier d’un trait pour tracer sans se tromper une ligne droite ou courbe selon la route empruntée ?

Et n’est-ce pas beaucoup plus frais et peut-être même plus compréhensible et plus mémorisable que « ligne discontinue de délimitation des voies », la terminologie exacte (que j’ai trouvé après une petite recherche, je l’avoue, car je me suis rendu compte que je parle quant à moi de « pointillés »…  ce qui bien sûr n’est pas le bon mot non plus !).

 

6 commentaires sur “« Tu peux doubler Maman, il y a des points à relier ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *