Pas de bras, plein de chocolat!

Un accident bête… comme tous les accidents !

Des cartons à ranger un dimanche pluvieux. Un coup de cutter qui butte pour les ouvrir, dérape, et qui tranche à vif…

On ne sent rien, juste le temps de se dire que l’on a de la chance de ne pas s’être coupée.

 Et puis on regarde sa main, et on hurle quand on voit l’ouverture, et l’os, au fond…

Pas trop de douleur, surtout au regard de la blessure, mais une coupure de plusieurs centimètres qui a sectionné le tendon extenseur du pouce et nécessité un départ aux urgences, un passage au bloc le lendemain, une opération de la main, 9 points de suture, une attelle du poignet et du pouce digne de Robocop, ainsi que 2 mois pour la guérison et 1 mois de rééducation en perspective ! Autant dire que ce n’est que le début du chemin !

Que du bonheur quand on a 3 enfants en bas âge, un mari souvent en déplacement, un travail à mon compte qui par définition ne s’arrête pas, et une famille trop loin pour aider au quotidien !

Me voici donc avec une main en moins, à devoir réapprendre les gestes du quotidien à une main pour survivre le temps de ma convalescence !

Et pour me consoler, je me jette sur le chocolat… Qui a dit « Pas de bras, pas de chocolat » ? Pas moi !

image
Pas vraiment facile avec les enfants d’avoir une main cassée ! Heureusement, on va tous apprendre à s’organiser et à se débrouiller, papa, maman, et les garçons !

2 commentaires sur “Pas de bras, plein de chocolat!

    1. Merci! Je suis certaine que je vais trouver plein d’astuces pour me débrouiller, et il y a pire tout de même!
      Mais c’est encore un peu difficile, on ne nait pas wonderwoman! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.