Mais pourquoi cette pièce où je n’entre jamais…

Il y a cette pièce où je n’entre jamais…

Cette pièce qui symbolise tout le retard accumulé de la maison…

Cette pièce à la porte fermée, qui agit comme un puissant répulsif, qui me fait grincer les dents à chaque approche…

Chaque jour ou presque, je pousse cette porte, pose ce que j’ai à y mettre, et referme vite derrière moi. Surtout sans allumer la lumière. Pour ne pas voir. Pour garder les yeux fermés.

Les yeux fermés sur… tout ce linge qui s’entasse en attendant d’être repassé, plié, rangé. Ces tas qui grandissent, qui montent, qui tombent parfois sous le poids des vêtements. Ces chemises à soigner, surtout les cols. Ces polos pour les garçons. Ces robes qui patientent. Ces chaussettes qui ne retrouvent pas leurs moitiés…

En réalité, j’entre tout de même, après chaque nouvelle machine, pour commencer à plier et trier les vêtements. Et repars aussitôt. Les épaules déjà lourdes à la pensée de tout ce repassage !

Et non, je n’aime pas ça, le repassage. C’est ma petite phobie de la maison. D’ailleurs, je ne le fais pas très bien. Ou plutôt, je le fais correctement, mais le plus vite possible. Ce n’est pas grave, ça passe quand même, mais il faut bien l’avouer, ce n’est pas mon point fort. Ni ma priorité. D’où ce retard récurrent qui me stresse à chaque passage devant cette porte fermée !

Allez, c’est décidé, cette semaine je m’y mets à fond. Un petit peu chaque jour, je devrais tout de même vite en venir à bout, non ? non ?

9 commentaires sur “Mais pourquoi cette pièce où je n’entre jamais…

  1. c’est aussi un vaste problème. D’abord, j’ai décidé de ne pas tout repasser… Ensuite, j’ai décidé de faire 15 mn/jour. C’est pas difficile, ça se case facilement dans nos emplois du temps surchargés. Et je le fais toujours en regardant une émission que j’aime bien… Comme ça, j’en fais parfois 30 mn sans m’en apercevoir ! … Je raconte ça et là ma gestion du linge : http://wp.me/p2PeDZ-5V

  2. C’est ça, je me reconnais bien dans ton article et tes résolutions! Tu t’y tiens toujours ? J’ai à peu près les mêmes, mais il suffit de lever le pied un jour ou deux et c’est la cata, et après rien que d’y penser je baisse les bras ! 🙁

    1. Je m’y tiens presque… Si je me laisse déborder une journée, j’essaie de faire 2 fois plus le lendemain ! Et franchement 30 mn c’est largement faisable ! L’idée c’est que dès que je veux faire un truc qui me fait plaisir, je me dit « mes 15 mn de linge d’abord ! », je suis encore plus motivée pour faire vite le linge… ça marche presque tous les jours ! Mais là, nous sommes rentrés de vacances, on a fait 4 machines en deux jours, j’ai mon sèche-linge qui déborde et je ne suis pas motivée du tout pour m’y mettre !

  3. Allez, chiche on se soutient ?! Demain, tu fais juste 15 mn de pliage et rangement et moi, je m’occupe des chaussettes, slip, culottes et autres sous-vêtements (je fais aussi ça quand je me suis laissée déborder, je fais 1 journée = 1 catégorie de vêtement, quitte à le faire en plusieurs fois tout au long de la journée !). Et on fait le point demain soir ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.