Mais pourquoi c’est toujours moi qui m’y colle ?

Après une journée de perdue dimanche à remettre la maison en état, c’est-à-dire à ranger, nettoyer, astiquer, balayer, ce sera toujours pimpant, je m’interroge : pourquoi toujours moi ? Après tout, mon cher et tendre était bien là aussi, alors ?

Bon, il est vrai qu’il m’a aidée. Il s’est occupé des enfants pendant ce temps. Comprenez : il s’est assis sur le canapé à côté d’eux et leur a mis un dessin animé lorsqu’ils ont commencé à devenir trop agités (c’est là encore un autre débat…). Je râle, mais au moins je n’avais pas à gérer les jeux, cris et disputes…

Bon, il est vrai aussi qu’il travaille dur toute la semaine. Des journées à rallonge, week-ends compris, beaucoup de déplacements, du stress, de la route… Les joies d’être à son compte et de développer son affaire. Moi, je ne travaille qu’environ 25h/semaine pour la société, sur 4 jours. Mais je gère tout le reste en parallèle, alors ça compte aussi, non ?

Bon, il est vrai que je ne lui ai pas demandé de m’aider… Surement une fierté mal placée de ma part, une façon de montrer que je gère tout, toute seule, et fingers in the noze… Quel mensonge et quelle vanité ! Peut-être un peu de masochisme également et un relent de machisme ancestral ancré dans mes gènes de femme ?

Bon, il est vrai qu’il participe aussi à la vie de la maison. Il donne les bains ou surveille les diners. De temps en temps. Sort les poubelles, vide le lave-vaisselle et nettoie les voitures. C’est déjà ça !

Je crois que je voudrais à la fois qu’il réalise tout le travail et l’énergie que cela représente de travailler et de s’occuper de 3 enfants en bas âge et de la maison, qu’il m’admire pour cela, et qu’il m’aide discrètement et spontanément avec le sourire tout en me considérant comme la femme parfaite qu’il aime pour la vie…

Ah, c’est beaucoup demander ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.