Les dieux voyagent toujours incognito

Les Dieux voyagent toujours incognito – avis de lectrice

Lorsqu’un ami m’a prêté Les Dieux voyagent toujours incognito après une lecture dont il s’est déclaré bousculé, avec l’envie de réfléchir à ses actions et de modifier certains de ses comportements et pensées, j’avoue avoir accepté avec un peu de scepticisme.

Car si les livres de Laurent Gounelle sont toujours un plaisir à lire, car faciles et attachants, je trouve que chacun de ses romans s’essouffle assez rapidement pour tourner en rond autour de théories un peu simplistes sur la quête du bonheur et du mieux vivre.

Je suis un peu dure avec cet auteur que j’aime beaucoup, car j’ai toujours adoré commencé chacun de ses livres, je me suis sentie plongée dans la vie de ses personnages, j’ai vécu leurs situations et leurs questionnements… et j’ai été d’autant plus désappointée de m’enliser au milieu de chaque roman dans des lieux communs, utiles, profondément vrais, mis en perspective par des théories et du concret, mais trop évidents et répétitifs. Avec tous mes espoirs en début de chaque lecture, c’est donc déçue que j’ai terminé chacune pour finir par des constatations communes assénées comme de grandes découvertes philosophiques.

Est-ce moi qui était plus disponible d’esprit ? Est-ce parce que j’avais moins pris le temps de lire ces derniers mois et que je savourais mon retour aux livres ? Est-ce parce que j’ai commencé ma lecture avec moins d’exigence ? Est-ce ce livre en particulier qui correspondait plus à mes envies de lecture ?

Toujours est-il que, comme avec L’homme qui voulait être heureux et Le Philosophe qui n’était pas sage, je me suis vite retrouvée plongée dans l’univers du personnage principal, un anti-héros à la personnalité inconsistante et transparente. Je me suis rapidement sentie en connection avec lui, son manque de confiance en lui, son envie de plaire, de ne pas déranger, de bien faire, sa quête d’amour et de bonheur. Mais à la différence des autres, et même si certains passages demeurent un peu longuet à mon goût pour développer des idées que l’on avait déjà vite assimilées, je ne me suis pas lassée un seul instant de cette lecture et l’ai lu d’une traite dans la semaine. L’intrigue porte en elle un véritable suspens, on se demande à chaque page quelles péripéties il va devoir affronter dans son voyage initiatique fait de défis et de challenges, quel but secret poursuit son mystérieux « bienfaiteur ».

Pour aller plus loin :

Les dieux voyagent toujours incognito
Les dieux voyagent toujours incognito

  • Le pitch : Un jeune homme en plein désespoir décide de sauter du haut de la Tour Eiffel pour mettre fin à une existence sans intérêt. Il est arrêté au dernier moment par un vieil homme mystérieux qui lui propose un marché : il ne saute pas grâce à lui, et s’engage en retour et sur sa vie à lui obéir en tous points. Commence alors une relation ambigüe, où le rescapé doit se plier à toutes sortes de défis imposés par son mentor, pour retrouver petit à petit confiance et sens dans la vie. Mais à quel prix ? Quel but secret poursuit cet intrusif bienfaiteur ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.