prononcer pestacle

La saison des pestacles

Il y a des défauts de prononciation que l’on connaît bien. Le mot spectacle en est l’exemple le plus connu. Et comme en ce moment, c’est de saison, avec les sorties de fin d’années et les spectacles de l’école, j’ai pu constater que mes enfants n’échappent pas à la règle. Pas du tout même !

Impossible pour eux de prononcer le mot spectacle. J’ai beau leur faire répéter, leur prononcer au ralenti, leur épeler, leur écrire, rien à faire… J’ai fini par en rire, même si eux me regardaient avec des yeux ronds car ils ne comprennent pas vraiment la différence de prononciation et ce que je leur demande. Ils ont eu l’air de me prendre pour une folle à répéter le même mot en boucle et à le leur faire répéter… Mais l’effet était si comique, et leurs variantes du mot spectacle tellement nombreuse, que j’ai eu envie de partager ce moment ici en listant, de la façon la plus exhastive possible, toutes les prononciations qu’ils ont essayées… avec beaucoup d’imagination mais sans jamais trouver la bonne !

Pestacle.

Septacle ?

Plectacle…

Plestacle ?

Pestak.

Petsacle?

Spetacle ?

Pestacle !!!

Il faut reconnaître que dans chacune des trois syllabes, deux consonnes s’affrontent et sont difficiles à prononcer ensemble… C’est en termes savants une métathèse de consonnes. Une erreur de prononciation courante, et qui, pour certains mots a même conduit à en modifier l’orthographe comme nous l’apprend le blog des correcteurs du Monde : « C’est ainsi que formage a fini par devenir fromage* et berbis, brebis. Gruyère devient souvent gruhère. Infarctus se mue souvent en infractus ».

Moralité de Mini Tam, découragé…

Mais… On peut dire que c’est bien comme ça ?

Oui, ce n’est pas si grave… On réessaiera l’année prochaine !

Crédit photo On va au Pestacle

 

17 commentaires sur “La saison des pestacles

    1. Oh non, pas dans le dictionnaire ! 😀 Déjà que je me bats avec mes enfants pour qu’ils conservent les accents circonflexes contrairement à ce qui figure sur leurs leçons… car je préfère encore que la maîtresse porte un chapeau !
      Bonne journée Verginie… ahaha !

  1. Mouahahah ce billet tombe très bien dis donc! Justement nous sommes allés voir le gala de ma fille cet après midi et mon fils disait « ouiiiiiiiiiiii on va voir le pestacle de Maeva, on va voir le pestacle! »… Ca me fait toujours sourire.

    Je crois que c’est LE mot que tous les minis répètent.

  2. Hello.
    Quand tu l’entends dans la bouche des enfants, c’est toujours attendrissant. Mais l’infarctus dans la bouche d’adultes (surtout dans le domaine de la santé), cela m’écorche les oreilles…
    Bonne journée?

  3. Oh, c’est super mignon… quelle imagination…
    Pas grand chose a voir mais ca me rappelle mes cours de prononciation du mandarin, en Chine. J’ai jamais reussi a prononcer un quatrieme ton. La prof me faisait me mettre debout en debut d’heure et prononcer des mots qui ne ressemblaient a priori jamais, vu que le reste de la classe etait mort de rire. (Ce n’etait pas vexant. Les autres etaient tous asiatiques et avaient le quatrieme ton dans la peau.) Moi je n’entendais pas la difference. Et toujours pas aujourd’hui.
    Moralite: toute ma compassion a Mini Tam 🙂

    1. Et les différences de ton induisent des sens différents en Chinois, non ? Au moins, pour un pestacle, on comprend de quoi on parle ! C’est donc nous qui compatissons ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *