Initiation histoires petits enfants

Une initiation à l’Histoire pour les enfants ?

L’initiation à l’Histoire est un apprentissage difficile chez les enfants de moins de 8 ans.

S’ils commencent à intégrer dès la maternelle les premiers repères temporels de proximité – hier, aujourd’hui, demain, la semaine dernière ou le mois prochain – grâce notamment au rythme de l’école et aux outils d’organisation du temps (voir par exemple le Petit Train de la Semaine), les enfants ont une approche très confuse de l’Histoire, du passé, de l’évolution des hommes.

On considère que ces notions peuvent être appréhendées à partir de 7 ou 8 ans, en CE1 ou CE2.

Une approche de l’Histoire dans leur quotidien

Pourtant, je ressens le besoin des Frères Tam, dès le CP et la fin de la maternelle, de mieux situer et comprendre les grandes périodes de l’Histoire qu’ils connaissent déjà. Ils adorent les chevaliers, ont lu des Asterix, sont fascinés par les dinosaures, ont entendu parler de la Révolution Française à l’occasion du 14 juillet… autant de grandes périodes de l’Histoire qui les attirent confusément sans qu’ils réussissent à vraiment les appréhender, ce qui ne pose d’ailleurs aucun problème : ils peuvent mettre en scène dans leurs jeux la croisade d’un roi contre un Tyranosaurus Rex ou le voyage en fusée d’un viking et d’un mousquetaire vers la Lune !

Des questions… qui en appellent d’autres !

Puis viennent les questions. A l’occasion d’une visite, d’un jeu, d’un livre, d’une réflexion. Des questions simples, comme « Qui étaient les premiers, les chevaliers ou les dinosaures ? », à des questions plus complexes qui nécessitent des explications approfondies et provoquent par ricochet de nouvelles interrogations ! Par exemple : « Pourquoi n’y-a-t-il plus de rois en France? » implique de parler des rois du Moyen-Age et de la Renaissance, des peuples à ces époques, de la Révolution Française, du choix de la République et d’un Président pour nous gouverner. Lire un Astérix nécessite d’approfondir le thème des Gaulois et des Romains. Visiter le Puy du Fou demande de situer les Vikings, les Chevaliers ou les Mousquetaires.

Initiation à l’Histoire

Les questions se multiplient et leur intérêt est spontané et manifeste… Et comme je n’aime pas laisser ces aspirations culturelles vaines mais préfère au contraire en profiter pour les stimuler et encourager dans leur éveil intellectuel, nous avons donc décidé ensemble d’une petite initiation à l’Histoire, même si les deux « grands » sont encore jeunes, au CP et en moyenne section de Maternelle, de façon simple, ludique et imagée, avec pour seuls objectifs le plaisir, la discussion et la curiosité !

Et comme souvent avec les enfants, je suis surprise et impressionnée par leur intérêt, leur enthousiasme et la pertinence de leurs raisonnements.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *