Grosse fatigue après la naissance de bébé

Grosse fatigue

En devenant parents, nous avons tous connu des moments de grosse fatigue. Pas tous au même moment, parfois dès la naissance lorsque l’on découvre le nouveau rythme avec bébé, parfois quelques semaines ou mois après, lorsque le manque de sommeil s’installe et se fait plus difficile chaque jour.  Et cette grosse fatigue n’est pas sans conséquences au quotidien. Manque de réflexes, pertes de mémoire, défauts de discernement et même bugs dans les gestes de tous les jours. Après quelques « bêtises » ces derniers jours, j’ai fait le point sur mes quatre « grosses fatigues »… Et choisi de vous en livrer quelques perles.

Grosse fatigue après la naissance de bébé

– Préparer le petit déjeuner des enfants et insister pour qu’ils finissent. Réaliser ensuite que je n’avais pas mis du chocolat dans leurs bols mais… Du café ! Leur servant ainsi leur premier café au lait à 4, 7 et 8 ans !

– Jeter le contenu de la carafe d’eau pleine dans la poubelle.

– Sortir en chaussons pour promener bébé dans sa poussette. Bien sûr ne m’en rendre compte qu’après quelques rues de marche et rentrer en longeant les murs !

– Mettre le chocolat chaud des grands à chauffer… dans le réfrigérateur. Attendre 5 minutes le bip de fin, qui bien sûr n’a jamais rententi.

– Inversement, ranger la brique de lait dans le micro-ondes. Et passer le lendemain un bon quart d’heure à la chercher avant de finir par en ouvrir une nouvelle. Et la retrouver seulement au moment de chauffer le bol.

– Arriver à la caisse avec un caddie plein mais… pas de porte-monnaie. Laisser mon caddie sur le côté, les regards de tous les clients fixés sur moi, m’excuser et rentrer à la maison chercher mon portefeuille. Revenir payer, ouvrir mon portefeuille… Pas de CB. Perdue. Appeler son mari pour qu’il vienne nous sauver et payer. M’excuser. Encore… Et retrouver ma carte bleue dans la voiture…

– Prendre de belles photos de bébé, sortir la carte micro SD de l’appareil pour les mettre sur l’ordinateur, l’oublier sur un meuble, passer ensuite un coup d’éponge et réaliser quelques jours plus tard, quelques jours trop tard, que la carte est partie à la poubelle avec tous les photos. Vider la poubelle et pleurer pour ces souvenirs perdus…

– S’énerver devant ma voiture qui ne s’ouvre pas sur le parking… Finir par comprendre que ce n’est pas la mienne, qui est en fait trois places plus loin…

– Pester contre mon shampooing qui ne mousse pas… M’apercevoir que je me suis en fait lavé les cheveux avec le gel douche.

– Retrouver la clé dans la serrure extérieure en rentrant à la maison. J’avais bien pensé à fermer la porte pourtant ! Il ne me restait qu’à penser à ne pas laisser les clés sur la porte…

– laver les yeux de bébé avec l’alcool pédiatrique dédié au soin du cordon cordon au lieu du sérum physiologique. Pleurer de panique et de remords, reste l’alcool sur mes yeux pour voir si ça fait mal, consultée tous les forums en catastrophe pour voir si c’est grave (rien trouvé mais rien d’alarmant je vous rassure).

– Laisser les clés de la voiture sur le compteur, avec le contact. Décharger totalement la batterie. Ça arrive. Mais 3 fois dans la même semaine ?

– Me retrouver sous la douche le matin avant de partir travailler… en sous vêtements. Ou, en d’autres matins difficiles, m’habiller… avant de me doucher.

– Oublier le rendez-vous du pédiatre. La fois suivante, très fière de m’en être rappelée… Mais arriver avec deux heures d’avance par erreur! Et oublier encore le rendez-vous suivant. Ne plus oser l’appeler pour en fixer un nouveau…

– Ne pas serrer assez fort le frein à main de la voiture dans une rue en pente. Et la retrouver quelques mètres plus bas encastrée devant l’entrée d’un immeuble.

 

Alors s’il vous plaît, dites moi qu’à vous aussi c’est arrivé, je me sentirai moins seule ! Ou alors, donnez-moi vous remèdes anti fatigue, parce que là je suis en plein dedans !

 

Grosse fatigue après la naissance de bébé
Grosse fatigue après la naissance de bébé

35 commentaires sur “Grosse fatigue

  1. C’est trop drôle (enfin sur le coup ça doit l’être moins)
    bon ben je crois que je ne suis pas si fatiguée que ça, rien de tel ne m’est arrivé, ou alors j’ai pas encore remarqué…bon ok, quelques soucis de concentration, des difficultés à trouver le bon mot ou e bon prénom, des objets laissés n’importe où parce que j’ai été interrompu dans mon action mais presque rien

  2. Ah oui quand même! J’avoue être la reine des maladroite, mais là je ne sais pas si c’est parce que tu as tout listé mais tu me surpasses de très, très loin!! Bon, ce n’est peut être pas le réconfort que tu attendais!!! Bon courage ça va forcément passer! ;o)

    1. j’allais écrire ce type de commentaire …
      j’en ai eu aussi mais là j’avoue

      bon courage
      et surtout que ça ne soit bientôt plus qu’un souvenir et article sur le blog

      j’avoue je me mets aussi à lister quand trop
      au moins ça me fait -presque- rire
      bon courage
      chaudoudoux!

  3. Wahou! Effectivement, tu devais être bien fatiguée car tu nous présentes-là de sacrées pépites. Bon pour ta défense tu as 4 enfants.. alors sûrement 4 fois plus de fatigue que moi. Bon j’avoue, j’ai beaucoup ri en te lisant. Et je m’en excuse…
    Ceci dit, tu pourrais peut-être faire un sacré duo avec Pierre Richard. Réfléchis-y, il est possible que tu aies un avenir dans le cinéma.

    1. Merci, c’est ton commentaire qui m’a fait rire ! Pour te rassurer, il s’agit bien de mésaventures arrivées en 4 naissance, pas en six mois seulement quand même ! 😅

  4. Ouh la la! Il t’en est arrive drolement beaucoup, tout de meme!
    Je ne crois pas avoir fait autant d’etourderies, ou alors je les ai etourdiment oubliees…
    Une seule revient frequemment en revanche: pour m’occuper des deux grands, je garde souvent le bebe en porte-bebe ou en echarpe, en ventral. Au bout d’un petit moment, je cherche le bebe des yeux dans la piece… Panique! Je ne le trouve plus nulle part. Et la je me mets a crier, tres paniquee: « Quelqu’un a vu le bebe? J’ai perdu le bebe!… » Ce qui fait mourir de rire mes deux aines, les bourriques!

  5. J’ai fait couler le café… dans rien ! J’avais oublié de mettre la tasse en dessous de la machine à café !!!
    Idem lors du détartrage : j’avais pas mis de réceptacle… du coup, le plan de travail inondé… Bon et sinon, je cherche très régulièrement les pastilles du lave vaisselle dans le frigo… oui, oui, tout va bien (et tu n’es pas seule ^^)
    Belle journée !

  6. Bon au moins ton article a l’avantage de faire sourire 😀 alors je suis maladroite mais pas autant, ça m’est arrivé plus d’une fois d’arriver au boulot avec mes vêtements mis à l’envers, de péter les essuis-glaces car je les fais marcher sur le pare-brise gelés mais je te rassure j’ai une grande soeur de trois enfants a qui tu peux attribuer toutes tes petites boulettes, je crois qu’elle les a toutes faites ! Donc non tu n’es pas seule je te rassure. Merci de m’avoir fait sourire 😉 Bonne journée

    1. Bon, tu me rassures, mes essuie-glace sont intacts, et sauf si je ne m’en suis pas rendue compte, mes vêtements sont à l’endroit… (j’espère que ça a toujours été le cas car personne ne me l’a fait remarquer !) 😉

  7. Comme je compatis ! Moi qui n’en ai qu’un, je suis épuisée depuis 2 ans maintenant^^. Quand je dors 7 heures d’affilée, je débouche le champagne, ce qui arrive rarement.
    Je fais des boulettes mais j’avoue que je ne t’arrive pas à la cheville 😀

  8. Ma dernière boulette : je change ma fille de 3 mois et elle se met à pleurer une fois habillée. J’ai compris pourquoi quand elle m’a arrosé les pieds : j’avais oublié la couche! Et moi, je n’en ai que 3

  9. J’avoue ! J’ai bien rigolé… Mais, je te rassure, on passe tous par là, même si là, j’avoue, tu fais fort !

    Ici, j’ai déjà été chercher mes courses au Drive et, au moment de scanner la carte du magasin, la borne me répond qu’il n’y a pas de commande enregistrée. Après vérification, pas de mail. J’ai même pas osé aller demander à l’accueil, je suis repartie sans rien. Et j’ai bien fait, en fait, je n’avais jamais finalisé le paiement !

    Bon courage et repos, repos dès que tu peux (au lieu d’écrire des articles pour nous faire rire !).

    Virginie

  10. Pardon, mais j’ai ri ! J’avoue, moi aussi je perds pas mal la tête (et pourtant ils ne sont que deux !), dernière boulette en date : allez déposer les enfants à l’école et me rendre compte en revenant que… J’étais partie sans les clés ! Et je passe les briques de lait dans la salle de bains et les chaussettes à la poubelle… Bref, bon courage ! 🙂

    1. Merci, je vois que je ne suis pas la seule ! Je vais quand même aller vérifier que je n’ai pas inversé mes briques de lait et mes gels douche ! 😀

  11. J’avoue avoir ri en lisant ta liste, mais je me doute à quel point ce n’est pas drôle du tout pour toi! Quand j’étais fatiguée, j’étais plutôt du genre à perdre l’équilibre et à me casser la figure (avec mon fils dans les bras) ou bien, à raser trop les murs quand je portais mon fils et du coup, il se cognait la tête ou les pieds par ma faute (le mur me servait de soutien, haha!).
    Pour retrouver la pêche, tu peux essayer de prendre des comprimés d’algues klamath, ça marche bien!
    Bon courage à toi et belle journée :)

  12. Bonjour.
    J’avais l’habitude de faire la sieste avec mes enfants sur le ventre. Un jour, je me réveille en sursaut. Je constate qu’à la place du bébé, c’est le chat qui est là en train de ronronner. Panique pendant 10 secondes jusqu’à ce que je me souvienne que Bébé dormait sagement dans son lit pour la première fois cette après midi-là.
    Je peux te jurer que cela a été les 10 secondes les plus longues de ma vie…
    Ah non, il y a aussi eu la fois où il s’est planqué dans une vitrine et où il me regardait en train de le chercher … Pendant 5 minutes, je me répétais qu’on l’avait kidnappé… Il était plus grand, mais j’étais toujours aussi fatiguées apparemment…
    Bonne journée!

  13. J’avoue, j’ai ri. Mais je compatis car je suis en plein dedans aussi et j’ai reconnu quelques unes des mes petites mésaventures : laisser les clés sur la porte extérieure (3 fois de suite), sortir en chausson … 😀
    Et surement d’autres mais mes neurones sont en berne donc la mémoire aussi 😉 Allez courage, un jour on re-dormira plus de 3h d’affilé … 🙂

  14. Je te rassure : il m’en est arrivé d’autres, mais du même genre. A tel point que je me suis même demandé un temps si la grossesse ne m’avait pas fait perdre des neurones. Mais en fait, c’est juste qu’on sature, tout simplement.
    Allez, dans quelques années, cela nous fera simplement rire… et nous émouvoir.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *