dessins animes paques

Dessins animés de Pâques

Des images, a fortiori quand elles bougent, valent mieux qu’un long discours. C’est le cas aussi pour expliquer aux enfants Pâques, cette fête chrétienne que nous attendons tous pour ses chocolats, ses bons repas, ses retrouvailles en famille. Voici donc trois dessins animés de Pâques que nous avons visionnés avec les enfants pour comprendre ce qu’est cette fête si importante dans notre calendrier… avant d’en déguster tous ensemble les œufs en chocolat demain !

3 dessins animés de Pâques

Trois dessins animés, de style et de longueur différents, pour évoquer Pâques à partir de 3 ou 4 ans, l’âge de l’éveil à la foi, ou plus tard à l’âge du catéchisme. Le premier est clair et pédagogique, le second propose une approche décalée presque humoristique, le dernier s’intègre dans un récit plus long et se rapporte aussi à notre vie quotidienne.

 

Des dessins pour parler de Pâques

Une illustratrice dessine et raconte l’histoire de Pâques, celle de la mort et de la résurrection du Christ. Elle va directement à l’essentiel, en nous offrant une histoire simple, compréhensible, où les réactions et émotions sont bien partagées. J’aime la façon dont elle crayonne les scènes et les personnages au fur et à mesure de son récit, conté avec beaucoup de naturel.

 

Un dessin animé de Pâques… à l’anglo-saxonne

Les anglo saxons ont toujours une façon amusante de présenter les évènements bibliques, en se rapprochant de notre quotidien et avec force expressions qui nous paraissent parfois extrêmes et exagérés. Ludique et pédagogique, voici donc un récit de Pâques délicieusement décalé de l’église évangélique.

 

Un récit de Pâques en marionnettes

Dans encore un autre genre, une vidéo plus longue (une demie heure), avec une approche en marionnettes façon Muppets, qui intègre le récit de Pâques dans la vie quotidienne des enfants.

 

Joyeuses Pâques à tous et à toutes !

 

7 commentaires sur “Dessins animés de Pâques

  1. Pas facile ici de leur parler de leur religion quand on voit des temples bouddhistes quasi toutes les semaines… mais que les eglises sont denrees rares.
    Du coup, on a regarde le premier des dessins animes, hier, avant la « chasse aux oeufs », et les garcons ont vraiment accroche! Moi aussi d’ailleurs. J’ai trouve les explications adaptees mais pas simplistes, et le message positif…

    1. Oui, ce doit être difficile quand on est loin de ses repères culturels d’expliquer nos fêtes religieuses… Mais vous réussissez quand même à bien marquer tous les moments forts de notre calendrier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *