Des conseils pour les zHaPatous

Un zHaPatou, mais qu’est-ce donc ? C’est ainsi que le livre Les aventures de zHaPatou appelle les enfants à Haut Potentiel : « des enfants qui zappent tout et tout le temps, dans les starting-blocks, speed comme une balle rebondissante, avec dans la tête un microprocesseur puissance maxi ». zHaPatou, c’est mon grand, qui a été diagnostiqué précoce en CE1. C’est certainement aussi un ou deux de ses petits frères, car comme souvent, plusieurs enfants d’une même fratrie peuvent être concernés. Un zHaPatou c’est, comme pour chaque enfant, une différence qui est à la fois une richesse et un défi à relever. Et pour laquelle on a souvent besoin de conseils pour apprendre à mieux le comprendre et à mieux l’accompagner dans ses spécificités.

 

J’ai lu beaucoup de livres sur la précocité, pour mieux comprendre mon petit zèbre. Et ce que j’ai aimé, avec Les aventures de zHaPatou, c’est qu’il est tout de suite concret. On entre dans le sujet par des petites scénettes de la vie quotidienne, qui mettent en situation un enfant, ses réactions, ses interrogations, et des pistes pour y répondre. Ces textes sont présentés sous forme d’histoires que l’on peut lire en famille, et qui servent d’appui pour une discussion ensuite. Il est ainsi plus facile de mettre des mots sur un sujet sur lequel il est parfois difficile de s’exprimer quand on est enfant !

On y découvre ensuite de  nombreux repères et conseils déclinables selon les spécificités de chaque enfant. Précoce ou non d’ailleurs, beaucoup de ces observations sont des astuces de bon sens qui peuvent être utiles à chacun, pour évoluer sereinement, développer son estime de soi, gérer ses émotions, être à l’aise dans ses rapports avec les autres… Et comme l’explique l’un des auteurs en préambule, ces conseils sont des pistes, qu’il faut parfois suivre en tâtonnant car chaque enfant est différent et demande une réponse adaptée.

Alors on lit, on picore, on note, on essaie, on recommence, on avance.

Et on rit aussi, devant des situations rapportées, d’une justesse extrême, et parfois très cocasses. Voici l’exemple d’un dialogue du livre comme on en a souvent à la maison et qui reflète la logique extrême d’un zHaPatou :

Maman zHaPatou : Va m’acheter une bouteille de lait

zHaPatou : oui Maman

Maman zHaPatou : Ah, attends… Oui au fait, s’il y a des œufs… prends en 6 !

Une demi-heure passe, zHaPatou  revient.

zHaPatou : Maman, je suis là.

Maman zHaPatou (se tournant vers son  zHaPatou) : Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

zHaPatou (les larmes aux yeux) : Six bouteilles de lait, Maman, comme tu m’as demandé ! » (Là, zHaPatou pleure franchement…)

Maman zHaPatou : Mais je ne t’ai pas demandé 6 bouteilles de lait !

zHaPatou : Si Maman, j’ai fait comme tu m’as dit : il y avait des œufs, alors j’en ai pris six.

 

Les aventures de zHaPatou

 

Les aventures de zHaPatou est un livre des Editions Tom Pousse, éditeur spécialisé dans la publication d’ouvrages destinés à venir en aide aux élèves souffrant de troubles des apprentissages.

 

 

 

 

 

9 commentaires sur “Des conseils pour les zHaPatous

  1. L’exemple m’a mis les larmes aux yeux car c’est une situation que l’on aurait pu vivre ici. Et je vois tout à fait le visage de mon Loulou fier d’avoir fait ce qu’on lui demande et se rendre compte d »un coup que ce n’était pas ça… Merci pour la découverte du livre que je ne connaissais pas et que je vais je pense me procurer.

    1. Oui, c’est une situation qui m’a tout de suite parlé à moi aussi (j’en parle d’ailleurs avec l’exemple de la baguette de pain). Drôle, mais émouvant…

  2. En tant que zèbre non repérée pendant mon enfance, je toruve ça formidable que les parents puissent avoir autant de ressources pour comprendre leur enfant. Mon conjoint et moi sommes des zèbres. Nous sommes préparés à ce que nos enfants le soient peut être. Quand Isaac du haut de ses 2 ans et demi me demande de lui apprendre à « lire des mots » plusieurs fois par jour, me demande « maman pourquoi vit ? C’est comment quand ca s’arrête ? », je me dis qu’on va peut être y être confronté rapidement …

    Mais ça peut aussi être un moyen de leur expliquer comment papa et maman fonctionnent.

    1. Merci, j’ai d’ailleurs lu ton excellent article sur le sujet, avec tes conseils de « maman zèbre d’enfants précoces ». Ces lectures sont d’une grande utilité pour nous aider. Je n’ai pas été dépistée précoce non plus, mais en voyant la façon de fonctionner de mon petit zèbre, et en le comprenant finalement plutôt bien, je pose des questions aujourd’hui 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *