Conseil pour de beaux livres photo à couverture rigide

S’il y a un cadeau qui fait toujours plaisir, surtout aux grands-parents toujours friands de photos de leurs petits-enfants, ce sont les albums ou livres photos personnalisés. Chaque année, j’essaie de préparer un petit présent dans ce sens. Il faut juste s’y prendre un petit peu en avance, pour sélectionner les bonnes photos, lancer l’impression de brochures, prévoir une livraison dans les temps. Et se donner un peu de temps pour réaliser un album réussi. Voici quelques conseils issus de mon expérience…

 

Quelques conseils pour confectionner de beaux livres photos

  • En premier lieu, c’est le choix des photos qui va faire toute la différence. Si vous êtes comme moi, à prendre des dizaines de photos chaque jour sous tous les angles, c’est la phase la plus longue. Et c’est d’ailleurs aussi le moment de faire un peu le tri dans les photos, mais c’est là un autre sujet… Pour un récapitulatif de l’année, je veille à prendre des photos de chaque saison et surtout de chaque évènement important : les anniversaires, les vacances, la rentrée, Noël, les premières fois. Entre une et cinq photos pour chaque thème, pas plus pour ne pas noyer l’album sur une seule orientation. J’essaie aussi de varier entre les photos posées, les portraits et les photos en action, prises sur le vif. Et je vérifie une certaine équité quantitative pour chaque personne de la famille !
  • Ensuite, en fonction du nombre de photos sélectionnées, on peut choisir le type d’album souhaité, son format, le nombre de pages. Et bien sûr les finitions. Pour des albums de l’année, j’opte généralement sur des modèles assez classiques, unis et sobres où ce sont bien les photos qui sont mises en avant, pas le support. Je laisse la place à plus de fantaisie pour des livres thématiques, des souvenirs de vacances par exemple.
  • A partir de là commence la personnalisation des pages de l’album. Pour un livre vivant et agréable à feuilleter, j’aime varier les mises en page. Je choisis généralement 2 à 4 photos par pages, et insère de temps une page double avec une seule photo grand format, ou contraire une page avec une mosaïque de nombreuses photos.
  • C’est en construisant la mise en page que commence la réflexion sur les textes ou légendes éventuelles. Qu’on les choisisse descriptives ou humoristiques, le plus important est une certaine cohérence… et l’orthographe bien sûr. Mieux vaut d’ailleurs se relire plusieurs fois, et même laisser passer une nuit pour une dernière vérification le lendemain, car quand on a le nez dedans trop longtemps, on ne voit plus ses erreurs…
  • Enfin, j’accorde une importance toute particulière à la première photo, celle de couverture ou de la première page. Dans l’idéal, j’essaie de faire poser tout le monde pour une photo spécifique, dédiée. L’album en est alors plus unique avec une photo différente. Et si on est inspiré, on peut se lancer dans des séances très originales, classiques ou sur le thème de Noël, que l’on retiendra longtemps !

 

Et vous, pensez-vous aux livres photos pour des cadeaux de fin d’année ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *