Classe verte autonomie

Classe verte : petits pas vers l’autonomie

Ce matin, mes deux grands sont partis en classe verte. Seulement quelques jours, jusqu’à vendredi. Et si cette échéance ne m’a pas perturbée de toute l’année, car ils partent souvent, en vacances ou en camps, j’avoue malgré moi un petit pincement au cœur en leur disant au revoir à travers la vitre en verre fumé du car. Car au delà de trois jours et deux petites nuits d’absence, je prends conscience que leur départ en classe verte représente de nouveaux petits pas vers leur autonomie.

Mes enfants sont déjà plutôt autonomes. Ils s’habillent seuls le matin depuis la maternelle, pensent à se laver les mains ou les dents, etc. Et ils seront bien encadrés pendant ces quelques jours, avec les maitresses et leurs camarades avec qui ils ont passé toute l’année scolaire. Leurs petits pas vers l’autonomie ne sont donc pas révolutionnaires, mais ils sont tout de même bel et bien là.

Petits pas vers l’autonomie…

Ils partent non pas en famille, mais avec leurs amis, ce qui est une avancée toute particulière par rapport aux vacances chez les grands-parents. Ils partent loin, contrairement à nuit chez un petit copain à côté. Et ce n’est pas moi qui les emmène quelque part, ce sont bien eux qui partent. Ils ont préparé leurs valises seuls, comme leurs maitres et maitresse le leur avaient demandé. Ils ont chacun un petit porte monnaie et quelques pièces pour rapporter un souvenir, ce qui signifie qu’ils auront ainsi pour la première fois un petit budget à gérer. Bien sûr, ils vont aussi devoir se coucher sans le traditionnel câlin du soir et les mots d’amour qui sont un rituel propres à chacun.

… avec les bisous de Maman !

Et ils sont heureux de partir ! Ce qui est bien sûr un soulagement… et provoque un brin de nostalgie dans mon cœur de Maman ! Mes petits bébés deviennent grands… mais ils ont tout de même emporté avec eux une multitude de bisous plein d’amour pour le soir !

Un livre sur l’autonomie

Je me débrouille tout seul

Et puisqu’on parle d’autonomie, je ne saurais que conseiller, pour accompagner ses enfants et les aider à acquérir les bons réflexes, un livre d’activité de la collection Mes Cahiers pour bien grandir : Je me débrouille tout seul. On y trouve pour chaque sujet de la vie quotidienne un test, des conseils adaptés et des jeux. Tous les thèmes sont abordés : s’habiller, ranger sa chambre, faire ses devoirs, dormir chez un copain…

Aux Editions Bayard Jeunesse – 180 pages – 11,90 €

11 commentaires sur “Classe verte : petits pas vers l’autonomie

  1. oui c’est forcement un pt pincement au coeur (tout à fait « normal »!)
    mais tu sais que c’est formateur qu’ils vont vivre plein de choses et que ça les fait grandir
    donc

    ça va être super et que de choses à partager au retour ce weekend
    on s’en rappelle toute sa vie de ces épisodes là

    sans compter les liens renforcés entre enfants et enfants /enseignant
    bisous et bonne journée

    1. Oh oui, je suis sure que c’est un moment fort dont ils se souviendront toujours, comme moi de mes classes découvertes aussi à leur âge ! Merci et bonne journée à toi !

  2. Tu sais le mien est parti la semaine d’avant… les retrouvailles étaient à la hauteur, mais j’aurais voulu un recap heure par heure de toute le semaine (#merefolle). Et ben non, seul quelques détails sont arrivés jusqu’à nous! Et j’ai pris conscience que, oui, il a grandi!

    1. Oui je sais que le tien est parti aussi. Et ça ne m’étonnes pas que l’on n’ai que quelques brides de leur séjour. Il faudrait être une petite souris pour en savoir plus !

      1. je le disais aux parents lors de la réunion de rentrée chez les TPS PS
        que certains enfants ne racontent pas
        et que c’est pour ça que je prenais photos (beaucoup ) faisais des affichages et un cahier de vie

        je comprends que ce soit frustrant
        à côté de ça c’est un peu leur jardin secret
        ps ça sort généralement ensuite par petites bribes dans le quotidien

  3. Coucou.
    Mon plus grand (12 ans) part en voyage scolaire en Italie ce samedi. Malgré le fait qu’il soit autonome depuis fort longtemps, je ne languis pas le moment de lui dire au revoir. Je suis sure qu’il va se régaler, et son frère va pouvoir profiter d’une semaine spéciale pour lui. Mais je ne peux m’empêcher de faire ma maman poule…
    Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *