Cette semaine, j’ai appris #79

Que mon article sur les amis des enfants qui viennent dormir à la maison avait été sélectionné par le Huffington Post pour sa rubrique C’est la vie. Une première pour moi, et une grande fierté 😄.

Que c’était ce samedi le jour du « Royal Wedding ». Et oui, je suis tellement peu l’actu people que pour un peu j’aurais pu passer à côté… sans compter bien sûr sur son omniprésence dans les médias et sur les réseaux sociaux ! Bref, j’en ai profité pour apprendre que les traditions des figurines de mariés sur le gâteau et de la robe blanche venaient toutes deux du mariage de la reine Victoria en 1840. Voilà pour la petite anecdote en marge de l’événement !

Un nouveau mot : divulgacher. Mais qu’est-ce donc que cela ? C’est tout simplement le mot Québécois, où l’on évite tout anglicisme, pour.. spoiler, c’est-à-dire divulguer la fin d’un film et donc le gâcher !

Un bel avantage quand les enfants grandissent : leur permettre d’aller seuls jusqu’à la boulangerie au bout de la rue, pour chercher du pain… ou des croissants le dimanche matin !

La sortie d’un premier livre d’activités Montessori pour les 6-12 ans aux Editions Nathan sur le thème, pour ce tome 1, de l’univers, du système solaire et de la terre. Les expériences décrites sont faciles à mettre en œuvre, avec des photos pleine page pour les mettre en lumière, et les conclusions que l’on peut en tirer ensuite : on expérimente, on observe, on apprend. J’apprécie d’autant plus que, si de nombreux ouvrages, notamment chez Nathan, traitent très bien de la pédagogie Montessori chez les plus jeunes, en préscolaire et maternelle, ils restent encore assez rares concernant les enfants d’élémentaire, et c’est dommage ! Une belle collection en perspective, vivement les prochains tomes !

 

13 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #79

  1. Félicitations pour le partage de ton article !
    Ça m’est arrivé il y a peu aussi et je me suis sentie tellement fière !!

    Ici aussi on a pas du tout suivi le royal Wedding. Ça m’énerve de voir autant d’argent jeté en l’air alors qu’il y a des britanniques qui crèvent de faim. Et après ils font genre ca les intéressent en participant à des œuvres de charité.

    1. Merci, félicitations à toi aussi ! Pour le Royal Wedding, je te rejoins et n’en ai rien suivi (serions nous des exceptions ?), mais après tout, si cela fait rêver tant de gens, c’est peut-être déjà ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *