Cette semaine, j’ai appris #65

A écrire à mon fils. Car si grand Tame est souvent parti en vacances dans la famille, nous avons alors toujours communiqué, au moins de temps, par téléphone. C’était la première fois, pour ce camp de louveteaux, que j’ai eu à lui écrire, et c’était honnêtement une belle expérience car bien sûr on ne dit pas la même chose dans une lettre…

À ressentir à cette occasion un véritable manque physique, pendant toute une semaine sans aucune nouvelle, dans un lieu totalement inconnu. Et quelle émotion pour les retrouvailles! Surtout quel bonheur de le voir aussi épanoui, heureux, fier. Et beau, tout bronzé, blondi, musclé et même grandi après huit jours en plein air.

Que bébé adore… les oignons rouges. Pas à manger, non, pour jouer. C’est coloré, facile à attraper, amusant comme une balle, drôle quand on veut le porter à la bouche et que maman dit non, et surtout très intéressant à éplucher. Le mieux : réussir à arracher des petits bouts de peau et les conserver le plus longtemps possible dans sa main. Les jouets pour bébé, ça ne vaut vraiment rien du tout à côté de tant de possibilités!

Une nouvelle façon d’accommoder le taboulé, avec des fruits secs pour plus de croquant. Délicieux.

Que les cacatoes peuvent jouer des percussions pour séduire leur belle. Merci Véronika pour cette info insolite et vraiment amusante !

 

5 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #65

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *