Cette semaine, j’ai appris #54

– que je suis peut-être la dernière à vous souhaiter une bonne année ? Heureusement, nous sommes encore en janvier, je peux donc toujours vous envoyer mes vœux de dernière minute ! Quoi qu’il en soit donc, je vous souhaite à tous et à toutes une excellente année 2017, qu’elle vous comble de joies et réponde à tous vos espoirs pour que vous puissiez rayonner de bonheur et le partager avec tous autour de vous… 

– ce qu’est une fracture en motte de beurre. C’est une fracture fréquente sur les os encore un peu « mous » des enfants. Il n’y a pas de cassure mais l’os se tasse. Comme une motte de beurre. On met alors à l’enfant une « gouttière » (encore un nouveau mot !), c’est-à-dire un plâtre en résine bleue qu’il devra garde trois semaines.

– qu’un cahier d’activités avec des autocollants n’est pas une bonne idée pour occuper un petit garçon de presque 5 avec un plâtre. Du moins pas en autonomie car il lui fait de l’aide (au début) pour se saisir des autocollants.

– que c’est un petit garçon que mon frère et ma belle sœur attendent. Que d’émotions de deviner ainsi mon petit neveu sur ces premières échos. Incroyable même d’en voir autant à seulement deux mois de grossesse !

– La tradition des conscrits en Beaujolais. Traditions, camaraderie et bonne humeur sont à l’honneur pendant une semaine dans chaque village.

– la sortie d’un nouveau biberon lancé conjointement par Mii et Vulli, c’est-à-dire Sophie la girafe, une de mes marques de puériculture chouchoute ! Voilà qui arrive à un très bon moment puisque Micro Tam va bientôt s’initier au biberon, et que ceux-là sont justement parfaits pour la transition avec l’allaitement, avec des tétines bien adaptées au développement physiologique de la bouche de bébé (et non l’inverse !).

 

11 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #54

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *