ramasser noisettes école

Cette semaine, j’ai appris #40

  • une joie simple des sorties de l’école à la fin de l’été : le ramassage des noisettes sur notre trajet de retour à la maison, pour une dégustation de la récolte au goûter !
  • que les plus excités pour la rentrée, ne sont pas les plus courageux le jour J ! Mini Tam, qui s’était déclaré dans les jours qui précédaient si heureux de découvrir une nouvelle école et de quitter le niveau des « petits » pour aller chez les moyens, a finalement laissé couler de nombreuses larmes dès le réveil le jour de la rentrée en réclamant de rester encore à la maison avec moi… Un gros chagrin heureusement vite oublié à la sortie, devant tout ce qu’il y avait à raconter, surtout ce joli vélo rouge dans la cour de récréation et les nouveaux copains avec qui jouer !
  • que chaque enfant a une motivation différente pour grandir, et en l’occurrence pour passer au CP, une étape cruciale dans la vie de tout élève. Pour Petit Tam, cela a été le cartable. L’associer au choix et à la commande de cet objet si symbolique de son passage chez les grands a revêtu pour lui une importance et un plaisir non dissimulé, et l’ont ensuite fait attendre la rentrée avec impatience (lui qui déclare pourtant ne pas aimer l’école)… et aidé à laisser son Doudou à la maison pendant ses journées d’école !
  • que les jeux auxquels on prend le plus de plaisir à jouer sont parfois ceux que l’on a aimé, puis perdu et oublié, et enfin retrouvé. Cela a été le cas après notre déménagement pour Qui habite où ? un jeu d’association que même Grand Tam et Petit Tam, maintenant un peu grands pour y jouer, réclament tous les jours !
  • La sortie d’un nouveau recueil d’histoires du Père Castor, qui savent si bien s’adresser aux enfants qui est particulièrement d’actualité pour cette semaine de rentrée : Les plus belles histoires du Père Castor qui font grandir. Des histoires à raconter qui permettent ensuite de discuter sur des sujets qui les touchent de très près. Nous avons déjà abordé ainsi avec ce livre le sommeil (sujet délicat en ces veilles de rentrée ou il devenait de plus en plus difficile de s’endormir le soir), et le soir même nous avons vu Mini Tam « chercher le sommeil » partout dans la maison… avant d’aller l’attendre tranquillement dans son lit ! Aux Editions Flammarion – 125 pages – 9,95 €.

6 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #40

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *