fresque murale

Cette semaine, j’ai appris #24

– que vérifier que les enfants n’emportent pas de jouets à l’école signifie vérifier aussi… les capuches de leurs manteaux ! C’était la cachette de Petit Tam pour essayer d’embarquer un Playmobil à la maternelle cette semaine !

– que les vacances de la Toussaint arrivent à point ! Les enfants sont fatigués et commencent tout juste à tomber malades. Quand je pense qu’avant d’être Maman, je m’interrogeais sur l’utilité de ces vacances pendant lesquelles très peu de personnes posent des jours !

– qu’un petit tour dans les chambres après l’extinction des feux n’est pas forcément superflu. J’ai ainsi découvert que c’est le moment qu’attend Grand Tam pour se glisser dans la chambre de Petit Tam endormi et lui subtiliser les cartes Pokemon de son classeur…

– que Mini Tam fait des provisions pour la route lorsque l’on part en week-end en cachant dans ses poches des poignées entières de céréales ! Je note donc que je n’ai plus besoin de préparer un pique-nique à mon petit écureuil… et qu’ j’ai plutôt intérêt à bien vider ses poches avant de mettre ses pantalons dans la machine à laver.

– que mes enfants sont des artistes… tendance révolutionnaire. En témoigne cette jolie ville dessinée à deux mains… qui se révèle être une fresque pour décorer un mur de la chambre sur un mètre de haut et deux mètres de long, dessinée bien sûr directement sur le papier peint !!!

– que réalisant tardivement que leur chef d’œuvre risquait fort d’être très controversé, mes adorables et si ingénieux petits garçons ont une fois de plus démontré leur sens de l’analyse et leur intelligence de la situation… en commençant à effacer l’objet du délit à l’aide d’un typex volé dans mon bureau. Sur un mur de couleur, forcément, ces traces blanches sont du plus bel effet aussi…

– que pratiquer la méditation en pleine conscience devant de telles bêtises n’est décidément pas possible. Il me reste encore du chemin, et je ne pense pas réussir à atteindre le stade totalement zen et serein pendant ces vacances !

17 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #24

  1. Entre le vol de cartes pokemon en pleine nuit et les artistes peintre en bâtiment… heureusement que les vacances arrivent! Par contre il va falloir à repousser la méditation à plus tard, beaucoup plus tard ;-))

  2. Je vois que tes fils sont de sacrés filous… Mais de qui tiennent ils? J’appelle les 2 miens « l’association de malfaiteurs » et cette expression prend de plus en plus de sens alors que le second aura 18 mois demain et que la motricité de la parole et de la motricité sont au top !
    Comme toi je suis sur les rotules et espère que ces vacances permettront un peu de tranquillité !
    Bisous ma jolie

  3. Ce qui est formidable avec les enfants, c’est que, même si tu penses avoir fait le tour des cachettes pour jouets à emmener à l’école, ils en trouvent toujours de nouvelles.
    Mon grand avait essayé de mettre un petit personnage dans sa chaussure ; mais il n’a pas réussi à faire les 50 mètres qui nous séparaient de l’école!
    Bon dimanche.

  4. Ah ce que les enfants peuvent être malins ! La capuche-cachette j’avais jamais entendu ! Heureusement qu’on aime fort nos enfants, c’est ce qui fait qu’on arrive à garder son sérieux et à rester zen devant de telles petites bêtises 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *