Cette semaine deconfinement

Cette semaine, j’ai appris #126 – Spécial déconfinement

  • A ressortir progressivement et à revoir du monde… Petit à petit, dans le respect des consignes et des gestes barrières bien sûr. Car l’heure est avant tout au civisme de chacun, pour espérer limiter au maximum le risque Covid, éloigner la deuxième vague et éviter de nouvelles mesures strictes…
  • Qu’à l’issue du confinement, mes enfants, du moins les plus grands, commençaient sérieusement à dépérir… Une grande lassitude, un manque flagrant de motivation, une certaine fatigue inhabituelle même. Car si nous avons profité du temps passé ensemble, si nous avons fait de nombreuses activités ensemble, si nous avons la chance d’avoir un jardin où ils ont joué dehors tous les jours, si nous avons continué à nous bouger et à faire du sport, si nous avons trouvé de nouveaux moyens de communiquer et de jouer… leurs amis commençaient vraiment à leur manquer. L’isolement était pesant pour tous, pour les enfants aussi.
  • A retrouver justement quelques petits amis pour les enfants. Un par un, pour une heure ou deux dans le jardin, mais comme cela leur fait du bien de retrouver une vie sociale!
  • A nous éloigner de plus d’un kilomètre de la maison! La première fois que les enfants sont montés dans la voiture, ça a été une vraie fête pour eux, et lorsque nous avons dépassé la fameuse limite maximale d’un kilomètre que nous avons scrupuleusement respectée pendant deux mois, nous avons entendu de vrais cris de joie!
  • A retourner pour la première fois dans un magasin. Gel hydroalcoolique, sens de circulation, distances de 1 mètre 50 minimum, masques… Une ambiance qui ne donne pas vraiment envie de faire ses courses. De toutes façons, nous continuons le Drive, comme depuis toujours.
  • Qu’il ne servait à rien de me poser trop de questions pour remettre ou non les enfants à l’école… A part pour mon grand collégien, leurs classes ne rouvriront certainement pas avant la rentrée. J’aurais aimé qu’ils puissent au moins cloturer l’année, ne serait-ce que pour une demie-journée, mais j’ai bien peur que cela soit fortement compromis…
  • Que cette nouvelle phase tant attendue de déconfinement, depuis une dizaine de jours, n’est finalement qu’un demi soulagement. Car la vie ne revient que modérément, très progressivement, à une normalité qui n’est pas celle d’avant, où l’on a parfois du mal à se situer et à envisager des perspectives plus sereine, et qui révèle un climat assez particulier, notamment concernant la vie sociale, le travail et l’éducation…
  • Que télétravail et école à la maison restent toujours difficiles à gérer… et fatiguants sur le long terme. Après un certain essouflement ces dernières semaines, pour mes petits élèves confinés et la maitresse d’école improvisée que je suis devenue, nous repartons avec un peu plus d’entrain sur de nouveaux projets. Poterie, robotique, tissage, potions magiques ou initiation aux mangas japonais, nous avons besoin d’insouffler un peu plus de créativité et d’activités manuelles ou scientifiques dans notre quotidien!

2 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #126 – Spécial déconfinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.