As you like magazine

Cette semaine, j’ai appris #12

– toutes les nouvelles tendances mode et beauté  du moment grâce au magazine As you like (avec également un peu de food et de voyage). J’ai beaucoup aimé ma lecture, et attends avec impatience le prochain numéro de ce vrai féminin qui nous parle directement, concrètement, puisque les articles viennent de blogueuses et non de journalistes spécialisées. Les sujets correspondent donc à de vraies tendances populaires (au sens noble du terme), en phase également avec nos préoccupations de faisabilité / portabilité / prix. La vraie vie, quoi ! Moi qui ne lis jamais ces rubriques dans la presse classique ai adoré ces sujets ici ! J’aurais juste aimé voir également les autres catégories d’Hellocoton représentées dans la ligne éditoriale !

– le prix d’un paquet de cartes Pokemon, la dernière folie de la cour de récréation. OMG !!! J’ai voulu faire plaisir à mes garçons et leur donner une pièce d’un euro chacun pour aller acheter un paquet à la sortie de l’école, mais j’ai judicieusement pensé à effectuer une petite recherche rapide sur le net auparavant : 6 € le « booster » de 10 cartes ! Incroyable, non ? Heureusement, un petit tour sur Ebay et j’ai reçu en 2 jours un paquet de 100 cartes quasi neuves pour 10€. De quoi voir venir, et m’en servir en « bons points » plaisir à la maison.

– à traire les vaches et les chèvres, lors de la sortie à la ferme où j’accompagnais la classe de CP de Grand Tam. Manque de chance, je suis la seule de la classe à ne pas avoir réussi ! Ce qui a beaucoup amusé les enfants, très fiers de leurs propres succès… et finalement c’était aussi bien comme ça !

– à fabriquer du beurre. Rien de plus facile : on met de la crème fraiche dans un pot, on referme hermétiquement, et on secoue jusqu’à ce que la crème durcisse et devienne du beurre ! A refaire à la maison, cela devrait amuser les enfants en le présentant comme un tour de magie par exemple.

– une nouvelle façon de préparer des gâteaux : les icebox cakes. Une tendance qui nous vient des États-Unis, pour des pâtisseries cuisinées sans cuissons, en alternant biscuits (type barquettes de fraises, petits écoliers, speculoos…) et crème maison à base de chantilly, chocolat ou caramel. A préparer dans des boites (sur du film alimentaire pour démouler facilement) et à conserver au frais une nuit pour que ça prenne…

– que Grand Tam fait un assistant parfait pour mes chroniques de livre sur Le Nez dans les bouquins. Je lui confie un livre, qu’il doit lire avant de me donner son avis argumenté. Vous pouvez lire sa première critique sur le livre Kimamila et la Terre en colère, cela lui fera très plaisir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires sur “Cette semaine, j’ai appris #12

  1. Bonjour.
    Ici, nous avons appris que les cartes Pokemon les plus rares valent quelques dizaines d’euros : drame quand elles ont été volées dans le sac à main de la maîtresse qui les avait confisquées…
    Fin de la collection, cela tranquillise tout le monde.
    Bonne journée!

    1. Incroyable pour une simple carte ! L’école veut maintenant les interdire, mais personnellement je trouve dommage de les priver d’une joie d’enfant comme il y en a toujours eu dans toutes les cours de récréation…

    1. Bonne idée ! J’achète rarement de marque, aussi je n’ai pas ces magnets, mais je trouve ça super ! Quand j’étais plus jeune, on s’en servait pour reconstituer une carte de France sur le frigo.

  2. Je n’en suis pas encore à la carte Pokémon mais je pense que nos enfants (et la société de consommation) vont nous ruiner… Tu m’as fait rire avec ta pièce de 1 €…
    Non mais 6 € quoi, ils sont dingues !!!

    Contrairement à toi et à beaucoup, je n’ai pas aimé ma lecture d’As you like…

    Bisous

    1. Dommage pour As you like… J’avoue que les thèmes ne sont pas ceux que je lis habituellement, mais le traitement par des blogueuses me l’a rendu plus proche et agréable ! Bisous !

  3. Pour ma part ça fait 3 ans que mon fiston me racket pour des cartes pokemon. Il en demande à chaque occasion noel, anniv etc… à ce jour il en a environ 500 et jamais ne n’aurait pensé à m’en servir en « bon point ». Petite maline :)
    Je n’ai pas acheté le magazine as you like je ne vois pas l’interet de payer du contenus disponible gratuitement sur le net
    Bisous

    1. Ah, le racket des enfants ! 😉
      Oui, tu as raison, le contenu est disponible sur le net, mais ce ne sont pas des sites que j’ai l’habitude de visiter, alors c’était l’occasion de les découvrir ! Et puis le charme du papier, je trouve que la lecture en devient différente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *