cette semaine malades

Cette semaine, j’ai appris #117

A ne plus me plaindre quand j’ai un enfant malade. Ou même deux. Car après avoir dû gérer 3 enfants malades cette semaine, en même temps et victimes de virus différents qu’ils se sont échangés ensuite (angine, otite et grippe), et un tout petit de 3 ans en pleine forme qui en a profité pour tester toutes ses nouvelles idées de bêtises, je crois j’ai atteint là un pic d’infirmerie improvisée encore inégalé à la maison. Et survécu au final, de même que tous mes petits patients qui ont achevé de se remettre pendant le week-end. Croisons les doigts pour la semaine prochaine…

A multiplier les plateaux repas de yaourts et compotes à boire en me triturant les méninges pour trouver une façon de les aider à s’alimenter… Je reviendrai d’ailleurs sur le sujet la semaine prochaine.

A reconnaître les angines bactériennes (avec antibiotiques) des angines virales qui ne nécessitent pas de traitement spécifique hormis soulager la douleur (et donc sans rendez-vous médical nécessaire si les symptômes commencent à s’estomper dans les 48 heures). L’angine virale, qu’elle soit blanche ou rouge, ne provoque pas de forte fièvre.

A traiter les angines et maux de gorge (nous sommes 5 sur 6 à y être passés cette semaine!) par des tisanes au thym et au citron, additionnées d’une cuillère de miel, des bains de bouche plusieurs fois dans la journée avec une demie cuillère de gros sel dans un verre d’eau tiède, et quelques cachets de paracétamol le premier jour pour lutter contre les plus fortes douleurs. Et du repos. Plutôt efficace.

Qu’un dessin animé, en pleine journée, en pyjama et bien au chaud sous un plaid, est un grand luxe qu’apprécient tous les enfants malades (quand ils commencent à se sentir un peu mieux, car avant ça, eux-mêmes n’en ont guère envie!).

Que s’ils aiment d’habitude jouer mes petits patients en solo pour rester seul avec moi à se faire chouchouter pendant 2 jours, mes garçons ont aussi cette fois apprécié d’être malades entre frères, pour des parties de Kapla et Lego dès qu’ils ont retrouvé un petit peu d’énergie.

Que mon 3 ans, devant toutes ces attentions prodiguées à ses frères, n’attend qu’une chose: être malade à son tour!

Et qu’une fois n’est pas coutume, ce sont donc essentiellement des considérations d’ordre médical qui ont accompagné mon quotidien cette semaine… En espérant revoir le jour la semaine prochaine!

cette semaine épidémie malades

Un commentaire sur “Cette semaine, j’ai appris #117

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.