Ces aigris des vacances

Je suis toujours surprise de constater que même en vacances certaines personnes restent aigries et dénotent clairement d’une fatale inaptitude au bonheur. Et trouve toujours cela bien triste, pour nous à qui elles gachent de bons moments, et surtout pour elles qui passent leur temps à vitupérer plutôt qu’à profiter des instants présents…

  • Il y a celui qui, quand ton fils passe à côté de lui en pleurant, le gronde depuis sa serviette pour le bruit qu’il fait. « Chut! Un peu de respect! » On n’inverse pas la situation là? Un adulte qui crie sur un enfant de cinq ans qui le gène parce qu’il pleure en partant de la plage ?
  • Il y a celui qui s’impatiente sur le marché. Pendant qu’avec ta poussette tu t’évertue à transverser les halles dans heurter personne, à tous petits pas rythmés de pardon et excusez-moi, lui vient se mettre juste en face de toi, pour te bloquer en râlant et en te fusillant d’un regard noir qu’il pense pouvoir lui faire gagner ce duel imaginaire où il veut te forcer le passage. Et le sac dans la tête de mon bébé de 10 mois dans sa poussette, ça fait partie des règles du jeu ?
  • Il y a celui qui, après avoir manqué de renverser ton fils qui traversait tranquillement sur le passage piéton, te crie dessus en vélo en te traitant de noms d’oiseaux quand tu lui demandes de faire attention. Couper la route en arrivant à toute vitesse et sans prévenir d’une autre rue, rouler sur la voie de gauche, couper le chemin à une personne traversant sur un passage piéton et respectant les règles de sécurité, avancer en zigzagant (et je ne parle pas du visage rougeaud certainement lié à un apéritif qui a trop traîné en longueur) pour passer à 5 cm d’un enfant sage, ça ne méritait pas un rappel à l’ordre? 

Et il y a tous les anti touristes, dans un autre genre et de façon particulièrement voyante cet été, comme une nouvelle mode de râleurs en France, pays déjà championne dans le genre… Que ce soit à la boulangerie « Donne moi une baguette bien cuite, les autres on les laisse pour les touristes! » ou sur la plage « Nous on peut faire ce qu’on veut ici, on n’est pas des touristes », ces paroles sont toujours prononcées très fort et sur un air de défi, avec fierté presque.

Aigri, aigrie. Personne que les déceptions ont rendue amère et irritable.

Et c’est bien triste…

16 commentaires sur “Ces aigris des vacances

    1. En y réfléchissant, je crois que je suis très sensible à ces comportements. C’est pour cela que, là où d’autres n’y prêteraient pas attention, moi je me sens tout de suite agressée…

  1. La nouvelle mode de l’anti tourisme me fait bien rire… surtout dans des régions qui vivent clairement du tourisme 🙂 Je leur souhaite bien du courage quand les touristes auront désertés leur contrée !
    Gros bisous

    1. Je pense qu’il ne doit pas être facile de voir sa région transformée pendant les vacances… mais ça n’excuse pas ce sectarisme, surtout comme tu le dis que c’est le tourisme qui fait vivre ces régions…

  2. Bonsoir, je suis partie en vacances en Roumanie dix jours. Un pur bonheur. Là bas personne ne râle. À peine ai je posé le pied sur le sol français que je me fais agressée dans le rer et qur j’entends les praisins raler.
    Je comprends ton désarroi face à ce genre de comportement
    Linda

    1. Je comprends ce que tu veux dire, on est toujours surpris de retrouver ce comportement quand on rentre en France! Ce n’est heureusement qu’une minorité mais… Elle se fait entendre!

  3. Hello!
    Je suis bien d’accord avec toi. Il existe des aigris qui ne profitent de rien et trouvent le moyen d’enquiquiner les autres.
    Mais comme je vis dans une région touristique, j’ai aussi les exemples inverses avec les touristes qui sont tellement pressés d’arriver à la loc qu’ils en écraseraient les locaux s’ils pouvaient, les poussettes laissées au milieu de l’allée du marché sans se préoccuper de qui passe et qui ne passe pas, etc…
    Je crois que c’est tout simplement le reflet du manque de civisme dans notre société, et les vacances ne font qu’exacerber le comportement impoli de certains!
    Bonne journée.

  4. Non mais de manière générale, il y a toujours des gens qui râlent, qui sont aigris, plutôt que de rendre compte de la chance qu’ils ont ! Je préfère prendre exemple sur mon fils et essayer de m’émerveiller sur le monde qui m’entoure malgré ces aigris qui doivent avoir une vie bien triste !!

    1. Les enfants sont effectivement une belle leçon de vie ! J’aimerais les protéger au maximum pour qu’ils gardent cette innocence et cette fraîcheur le plus longtemps possible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *