Quand 35 ans chassent les 25 !

Au secours : 35 ans… Qui ? Moi ?

 

Comment passer sans transition de 25 à 35 ans ? C’est l’expérience insolite que j’ai vécue ce week-end et qui m’a prise par surprise.

Hier, 25 ans, j’en suis presque certaine. Aujourd’hui, 35 ans, il n’y a plus de doutes maintenant…

Car les signes se sont multipliés, il faut bien se rendre à l’évidence.

 

– C’est bien 35 boutons d’or que mon Grand-Tam est spontanément allé cueillir dans le jardin ce jour fatidique. J’ai adoré ! Même si j’en aurais volontiers enlevé 10 de son joli bouquet. Et adressé un courrier de plainte à sa maîtresse pour ses problèmes évidents de calcul.

– Les bougies sur mon gâteau d’anniversaire… impossible de les faire toutes tenir ! Lors de notre diner en tête-à-tête avec Dad Chéri, j’en n’ai eu qu’une à souffler ! Elle semblait me dire : « je suis là pour fêter ton anniversaire, mais pas la peine d’en rajouter, il vaut mieux ne plus compter les années ! ». En famille, j’ai eu droit aux dizaines comptées à part : 3 bougies pour 30, 5 pour 5… Et là, elles me soufflaient : « tu vois bien que ton âge ne tient même plus sur un gâteau ! ».

– Grand-Tam, qui a réussi à compter jusqu’à 130, m’a fait cette délicieuse remarque : « même toi Maman, tu n’as pas encore cet âge-là… ». Je lui ai fait mon plus beau sourire, je suis certaine qu’il n’a pas vu qu’il était jaune !

– Et mes cadeaux… Les belles, douces, délicates crèmes… anti-rides bien sûr, présent de belle-maman. J’adore. Mais no comment…

– Les jolis chapeaux offerts par Dad Chéri… Idéal à mon âge pour cacher les cheveux blancs, n’est-ce-pas ? Quelle bonne idée !

– Un superbe appareil photo, cadeau de ma maman. Avec une option, c’est véridique, « beauté », qui atténue les rougeurs et lisse les contours du visage. Super, et mieux qu’un lifting, non ? Tellement approprié et utile maintenant !

J’ai été très gâtée, de passer mon anniversaire avec les plus beaux enfants du Monde (et oui, les miens!), de voir à la fois ma famille et ma belle-famille, de retrouver tous nos amis d’école pour une soirée parisienne, de recevoir de très beaux cadeaux.
Et je suis très heureuse de mon parcours, je me trouve très bien dans mon âge.
Mais tout de même, je croyais encore tellement avoir 25 ans !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires sur “Au secours : 35 ans… Qui ? Moi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *