Gerer emotions filliozat

Apprendre à gérer ses émotions

Enfin les vacances ! Les enfants en avaient tous besoin. La fin de l’année a été longue et ils ont fini bien fatigués. En tenant un peu sur les nerfs, il faut bien le dire. Et s’ils sont ravis d’adopter le rythme vacances, sans contraintes, de retrouver toute liberté de jouer ou lire toute la journée, ils commencent aussi par des disputes pour le moins récurrentes. Enervement, impatience, jalousies fraternelles, envies contrariées, frustrations, colères parfois… Nous avons donc décidé ensemble qu’il fallait trouver une solution et que chacun apprenne à mieux gérer ses émotions pour vivre ensemble plus sereinement. Et nous avons mis en place des petits rituels quotidiens autour des magnifiques supports d’Isabelle Filliozat, spécialiste de la parentalité positive. Et pour l’instant, ils adhèrent totalement à ce programme qui leur permet de mieux se comprendre, s’exprimer, et accepter l’autre.

 

Des besoins différents pour chacun

 

Devant le cercle des disputes qui commençait à s’installer, nous avons commencé par faire ensemble un petit bilan pour comprendre ce qu’il se passait. Entre celui qui a envie de plus d’intimité, celui qui ne veut jamais rester seul, celui qui a besoin de mouvement, ou au contraire de calme, celui qui ne veut jamais être contrarié, ou qui n’arrive pas à s’exprimer… ils ont commencé par poser des mots sur la situation, fini par reconnaître que chacun à son niveau pouvait trouver des pistes d’amélioration pour son comportement, et montré l’envie de mieux s’entendre, car au-delà des disputes, et heureusement car c’est le plus important, ils s’adorent !

 

Des outils pour apprendre à gérer ses émotions.

 

Je leur ai donc proposé différentes activités pour apprendre à gérer ce qui est la source de leurs conflits : leurs émotions.

Avec d’abord, en début d’après-midi à l’heure où les esprits s’échauffent, un temps calme. Dans un moment seul avec moi, en tête-à-tête autour d’un support différent pour chacun en fonction de ses besoins exprimés.

Pour Mini Tame, qui a 6 ans et parvient pas à maitriser ses colères, le cahier Filliozat Colère et retour au calme (aux Editions Nathan, 12,90 €). Page après page, on parle de ce sentiment qui nous submerge, on met des mots, on réfléchit… Avec des dessins, des découpages, des coloriages, et des autocollants. L’activité est ludique, amusante… mais source d’une vraie prise de conscience progressive.

Pour Grand-Tame, qui est plus grand, le cahier Filliozat aussi Les droits de l’enfant (aux Editions Nathan, 12,90 €). Parce qu’il a avant tout besoin de se poser, d’être calme, avec une activité plus cérébrale, que c’est un thème qu’il a travaillé cette année à l’école en Education Civile et Morale en CM1… et parce que ça le fait réfléchir, toujours de façon ludique, sur les besoins de chacun.

Pour Petit Tame, qui s’exprime plus facilement sur ce qu’il ressent et a quant à lui surtout besoin de calme, de temps en solo avec moi, et de jeux : un cahier d’activité 100% ludique. Je suis en CE1 : 100 jeux pour les vacances (aux Editions Flammarion – Castor Poche – 7,50 €) ,où il aime retrouver des personnages et l’esprit des petits livres qu’il a pu lire pendant l’année, avec des jeux amusants dans le même esprit graphique que la série de livres. En espérant que cela lui redonne envie de lire au passage, car en ce moment il délaisse un peu les livres…

 

Jeu Filliozat Mes émotions

 

Jeux et cahiers Filloozat pour apprendre à gérer ses émotions de façon ludique... et réfléchie
Jeux et cahiers Filliozat pour apprendre à gérer ses émotions de façon ludique… et réfléchie

Et avec surtout, chaque soir, une activité en commun qui permet à tous de s’exprimer de façon ludique mais sérieuse sur des émotions ressenties dans la journée : le jeu Filliozat Mes émotions. Nous ne l’avons pas exploré totalement, mais pour l’instant chacun pioche chaque soir une carte « émotions » (colère, tristesse, dégoût, joie, etc) et s’exprime librement sur la dernière fois qu’il a ressentie cette émotion. Quand ? Pourquoi ? Qu’aurait-il pu faire pour mieux vivre ce moment ? Qu’attend-il des autres ? Chacun peut ensuite s’exprimer sur ce point précis, et on passe à la personne suivante (moi comprise). C’est vraiment un temps à part dans la journée, en famille, on parle, on s’écoute. Et ça fait du bien à tout le monde. Les enfants aiment beaucoup ce moment. On peut aussi se reconstituer ce jeu tout simplement chez soi, en créant des cartes émotions à piocher, mais je crois que cela n’a pas le même impact qu’un « joli jeu ». Et nous avons également dans la boite une roue des émotions que nous n’avons pas encore utilisée ! (Aux Editions Nathan – 14,90 €).

 

Donc pour l’instant, des activités dont ils ressentent le besoin, dont ils sont demandeurs et qui leur font du bien. Mais pas encore de différence notable sur les disputes de la journée… On va persévérer !

 

 

 

2 commentaires sur “Apprendre à gérer ses émotions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *