Activité autour d’une poésie : En sortant de l’école – Jacques Prévert

Et si la poésie était accessible même aux petits ? Et si elle leur procurait plaisir des mots et évasion dans le rêve et l’imaginaire ? Et si elle devenait un jeu et une activité ?

En feuilletant un livre de poésie pour enfants empruntés à la bibliothèque, Grand-Tam et Petit-Tam sont tombés amoureux de ce texte de Jacques Prévert « En sortant de l’école ». D’actualité (la rentrée), plein d’aventures et d’images de rêves pour des petits garçons de maternelle (les mousquetaires, les iles, les bateaux, le sous-marin, la lutte contre l’hiver et les félicitations du printemps…), bref, après l’avoir lu deux soirs de suite, et à notre surprise devant la longueur et la difficulté du texte pour leur âge, Grand-Tam en connaissait la moitié par cœur, la totalité presque sans aide au bout de 4 soirs (et Petit-Tam aussi en étant « aidé » c’est-à-dire en lisant le début de chaque strophe).

Pour aller plus loin et profiter de cet engouement, nous avons imaginé ensemble deux activités autour de ce poème. Ils se sont prêté au jeu avec beaucoup d’entrain, ce sera à refaire avec d’autres poésies adaptées.
1ere activité : l’écriture de leur propre poésie sur le même modèle, en commençant par « En sortant de l’école ». Leur première poésie, en vers libres. Je suis restée en retrait, me contentant de noter leurs mots, surprise et émue de leur créativité !
2ème activité : la mise en image du poème. Nous avons lu strophe par strophe, et réalisé au fur et à mesure un vrai tableau, avec feuilles de couleur, feutres, gommettes, tampons. Qu’ils étaient fiers de leurs dessins !

En sortant de l’école – Jacques Prévert
En sortant de l’école
Nous avons rencontré
Un grand chemin de fer
Qui nous a emmené
Tout autour de la terre
Dans un wagon doré
Tout autour de la terre
Nous avons rencontré
La mer qui se promenait
Avec tous ses coquillages
Ses îles parfumées
Et puis ses beaux naufrages
Et ses saumons fumés
Au-dessus de la mer
Nous avons rencontré
La lune et les étoiles
Sur un bateau à voiles
Partant pour le Japon
Et les trois mousquetaires
Des cinq doigts de la main
Tournant la manivelle
D’un petit sous-marin
Plongeant au fond des mers
Pour chercher des oursins
Revenant sur la terre
Nous avons rencontré
Sur la voie de chemin d’fer
Une maison qui fuyait
Fuyait tout autour de la terre
Fuyait tout autour de la mer
Fuyait devant l’hiver
Qui voulait l’attraper
Et nous sur notre chemin d’fer
On s’est mis à rouler
Rouler derrière l’hiver
Et on l’a écrasé
Et la maison s’est arrêté
Et le printemps nous a salué
C’était lui le garde barrière
Il nous a bien remercié
Et toutes les fleurs
De toute la terre
Soudain se sont mises à pousser
Pousser à tord et à travers
Sur la voie de chemin d’fer
Qui ne voulait plus avancer
De peur de les abîmer
Alors on est revenu à pied
A pied tout autour de la terre
A pied tout autour de la mer
Tout autour du soleil
De la lune et des étoiles
A pied à cheval en voiture
Et en bateau à voile

En sortant de l'ecole - tableau de Grand Tam
En sortant de l’école – La version de Grand Tam, 4 ans
Tout y est, le chemin de fer qui fait le tour de la Terre, l’école avec Maman et Petit Tam, et toutes les aventures de la poésie, de la mer et des naufrages jusqu’aux fleurs qui poussent à tort et à travers, en passant par les bateaux à voile, la lune et les étoiles, bien sûr les mousquetaires, et même les oursins !

Adaptation de Grand-Tam, 4 ans, sous forme de liste exhaustive
En sortant de l’école,
Nous avons joué
A cache-cache avec Martin
Dans la cour de récréation
Et nous avons joué à grimper
Avec Agathe, et Jeanne, et Tatiana,
Et après nous sommes allés dans la voiture,
Pour aller chercher des mûres
Au centre aéré.
Et après nous sommes rentrés
Pour prendre notre bain.
Nous sommes montés tout seuls,
En demandant à Maman.
Après nous sommes allés diner
Et ensuite nous brosser les dents
Avec le sablier
Et ensuite nous coucher,
C’était une belle journée !

En sortant de l'ecole - tableau de Petit-tam
En sortant de l’école – la version de Petit Tam, 3 ans
Maman et Petit Tam devant la porte, avec le chemin de fer qui les entourent…

Adaptation de Petit-Tam, 3 ans,
dans l’imaginaire et la poésie

En sortant de la maison,
Nous avons rencontré
Une porte de château
Qui s’ouvre sur la terre
Et le lac Titicaca
Et les étoiles roses
Des équipes de princesse,
Et les nuages bleus
Pour les équipes de chevalier.

Note : je viens de chercher une version imprimable de la poésie : vous pouvez la télécharger sur le site Tête à Modeler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *